1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Taux de change du dinar : pas d’effet vaccin sur l’euro, la livre turque au plus bas
Visas et Immigration

Taux de change du dinar : pas d’effet vaccin sur l’euro, la livre turque au plus bas

Au lendemain de l’annonce faite par Pfizer concernant son vaccin, l’euro recule sur le marché parallèle face au dinar. Les intervenants n’anticipent pas une réouverture des frontières avant plusieurs mois.

L’annonce, hier lundi 9 novembre, par le géant pharmaceutique américain Pfizer de résultats encourageants pour son vaccin contre la Covid-19 a ravivé les espoirs d’une reprise des vols.

Sur les marchés financiers, les valeurs des sociétés liées au transport aérien et au tourisme ont fortement augmenté. À titre d’exemple, le titre Air France – KLM a pris 27 % à la Bourse de Paris.

En Algérie, les frontières sont fermées depuis le 17 mars dernier. Depuis, le marché parallèle de la devise tourne au ralenti. Les transactions restent à des niveaux faibles et l’euro, principale devise échangée habituellement, stagne autour de 200 dinars.

Ce mardi, au lendemain de l’annonce de Pfizer, l’euro est même en légère baisse sur le marché noir, avec un prix de 198 dinars, selon des cambistes. « Il y a l’annonce du vaccin, mais il ne sera pas disponible avant plusieurs mois », explique un cambiste.

Selon lui, seule l’annonce d’une réouverture des frontières et d’une reprise des vols ferait bouger le marché. Visiblement, les intervenants n’anticipent pas une réouverture rapide des frontières algériennes et une reprise des vols.

La livre turque en forte baisse face au dinar algérien

Sans aucun lien avec le vaccin, une autre devise est en forte baisse face au dinar sur le marché parallèle. La livre turque est passée en quelques jours de 30 dinars à 21 dinars au Square avant de se ressaisir et de remonter autour de 25 dinars dans le sillage du limogeage du Gouverneur de la Banque centrale de Turquie par le président Erdogan.

La livre turque a perdu 30 % de sa valeur depuis début 2020, selon Les Echos. Elle n’est pas loin de connaître sa pire année depuis 2018 où elle avait perdu 41 %. La monnaie turque n’a, ainsi, pas connu de hausse depuis sept ans.

L’agence d’informations financières Bloomberg n’hésite pas à qualifier la livre turque de « pire monnaie du monde ». Pour ceux qui prévoient de voyager en Turquie à l’ouverture des frontières, c’est peut-être le moment de faire de bonnes affaires en achetant la livre à un niveau très bas.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus