1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Titre de séjour en France : les étrangers face à un mur numérique
Visas et Immigration

Titre de séjour en France : les étrangers face à un mur numérique

Suppression des rendez-vous physiques, délais interminables… La procédure d’obtention ou de renouvellement d’un titre de séjour en France est devenue un véritable parcours du combattant.

Les étrangers se trouvant sur le territoire français souffrent encore de la difficulté d’obtenir un titre de séjour.

Depuis 2020, la procédure dématérialisée pour demander un titre de séjour continue de faire des mécontents. Bien qu’un décision du Conseil de l’Etat oblige les préfectures, depuis mars 2021, à accompagner cette procédure d’alternatives, les files d’attente invisibles s’allongent.

Titre de séjour en France : les associations montent au créneau 

Les obstacles s’accumulent pour les étrangers souhaitant obtenir un titre de séjour en France, indique le journal français Le Parisien qui fait savoir que des associations et des élus ont dénoncé, lors d’une conférence de presse organisée samedi 5 novembre en région parisienne, la situation que vivent les étrangers.

Ces derniers font face à une procédure dématérialisée, donc à l’absence de rendez-vous physiques. Cela a abouti à un notable allongement des délais, qui mène parfois à des pertes d’emploi et à une situation précaire des demandeurs qui se retrouvent malgré eux en situation irrégulière.

“C’est la préfecture elle-même qui fabrique des sans-papiers et des cas de grande précarité”, dénoncent plusieurs associations, citées par le média français. En effet, “des titres sont même déjà périmés au moment où ils sont distribués”, déplorent-elles encore. Avec la dématérialisation, “le problème s’est aggravé mais il est devenu invisible”, rapporte la même source.

Immigration en France : de nombreuses victimes de la dématérialisation

Le cas d’un migrant sénégalais venu en France pour des raisons médicales pour bénéficier d’une greffe force notamment la compassion. L’homme s’est vite heurté à la procédure de dématérialisation.

Le migrant sénégalais confie au journal français qu’il a “failli mourir de ne pas avoir eu d’autorisation de rester” en France. Heureusement, un avocat l’a aidé à faire valoir ses droits. Aujourd’hui, après deux ans de résidence en France, il demeure un sans-papier, ce qui l’empêche de trouver un travail en règle.

Comme cet exemple, d’autres étrangers voient leur vie basculer à cause de l’impossibilité d’obtenir le fameux sésame. Des pères de familles qui perdent leur travail et leurs allocations familiales ou encore des étudiants étrangers qui ne peuvent pas valider leur cursus faute de stage pratique, car on n’embauche pas un sans-papier en France.

Titres de séjour en France : « violence administrative »

Rien que dans le département du Val-De-Marne, plus de 40 000 dossiers de demande de titres de séjour ont été déposés depuis le début de la procédure dématérialisée en septembre 2020, d’après les élus et associations présents à la conférence tenue samedi dernier, rapporte Le Parisien.

Cette façon de couper les rapports humains via l’obligation de la demande en ligne crée un mur, une distance pour décourager les demandeurs. Les associations vont jusqu’à parler de “racisme institutionnalisé” et de “violence administrative”.

Concernant la promesse du conseil d’Etat de mettre en place un accompagnement des préfectures, le dispositif est jugé largement insuffisant par les usagers. Alors que les files d’attentes numériques s’allongent, la colère gronde. Un rassemblement est prévu le 16 novembre prochain devant la préfecture de Créteil, indique le journal Français.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus