1. Accueil
  2. Lieux, Plats et Traditions
  3. Top 10 des pires recettes de couscous
Lieux, Plats et Traditions

Top 10 des pires recettes de couscous

Depuis que le couscous a été reconnu en tant que patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO, il est au cœur des tendances web. Chacun propose sa recette personnelle pour le meilleur et malheureusement parfois pour le pire. Nous avons fait le tour des pires recettes de couscous jamais vues !

1. Le couscous express au four à micro-ondes

Oui, oui vous avez très bien lu, ce couscous n’implique pas de couscoussier mais bien un four à micro-ondes. La rumeur d’un couscous express où la semoule est préparée grâce à cet appareil électro-ménager s’est révélée être une réelle recette intégrée à un livre de cuisine.

La française Perla Servan-Schreiber, qui publie le livre de cuisine “Enjoy ! Mes recettes pour grandes tablées”, évoque cette drôle d’astuce dans une émission d’Europe 1. Elle explique que pour préparer sa semoule pas besoin de l’éternel rituel du couscoussier et de la cuisson à la vapeur.

Articles en Relation

Perla préconise de verser sa semoule dans un saladier en verre, d’y incorporer un bouillon (n’importe lequel !) et de passer le tout au four à microondes, pour enfin la laisser gonfler sous un torchon. C’est sûr qu’avec cette recette, tout le monde peut devenir un spécialiste du couscous.

C’est à écouter ici :

2. La semoule à l’eau bouillante

Décidément la préparation de la semoule semble en effrayer plus d’un ! Puisque que nous avons découvert avec le chef Juan dans l’émission française Quotidien, une nouvelle préparation de la semoule sans couscoussier.

Le chef propose tout simplement de la faire gonfler avec de l’eau réchauffée dans une bouilloire. La semoule est légèrement parfumée avec des épices et arrosée avec de l’eau. Quant à la sauce avec ses légumes et à la viande, ils sont cuits chacun de leur côté, alors que dans le couscous toutes les cuissons sont interdépendantes… Pas chez le chef Juan :

3. Le couscous “one pot

Connaissez-vous le couscous cuisiné en une seule et même casserole ? C’est la méthode “one pot”, c’est-à-dire en un seul plat. Cette tendance du web nous vient des Américains qui ont commencé à développer cette méthode de cuisson. Elle consiste à mettre tous les ingrédients d’une recette en même temps sans différer les cuissons ou l’assaisonnement.

On le sait, si vos mères découvraient cette méthode elles en feraient un malaise. Le couscous one-pot consiste donc à intégrer la viande, les légumes et son bouillon et la semoule (non cuite) directement dans la même marmite, sans distinction, de telle sorte que le couscous est une sorte d’amas de blé et de légumes.

4. Le couscous à la mexicaine

Nous tenons là la recette la plus exotique ! Le couscous mexicain qui implique des avocats, du maïs et des tortillas. Nous ne parlons pas d’un guacamole ou de tacos mais bien d’un couscous. La cuisine mexicaine est très bonne, là n’est pas le problème, mais la faire rencontrer la cuisine maghrébine c’est assez problématique.

Dans cette recette dénichée sur le web, nous découvrons un couscous où la semoule est cuite directement dans une casserole avec – entre autres – des haricots rouges, du maïs, du chili, du jus de citron et du persil, le tout est accompagné d’avocat.

De plus dans cette recette, les astuces cuisine infâmes se superposent, puisqu’en plus de la touche mexicaine s’ajoute la méthode one pot, au secours !

5. Le couscous saucisse

Si vous n’appréciez pas le couscous merguez, vous risquez de tomber à la renverse en apprenant qu’il existe le couscous aux saucisses.

Une adaptation à la cuisine occidentale qui va peut-être un peu trop loin. Il existe une multitude de couscous où la viande principale est la saucisse de porc, ce qui change tout au goût du bouillon. Si nous optons pour l’agneau, c’est pour une bonne raison.

Cette fois nous n’avons pas pu sélectionner la pire recette tant elles sont nombreuses, alors nous vous laissons le loisir de taper “couscous saucisse” dans votre moteur de recherche. Âmes sensibles s’abstenir.

6. Le bouillon infusé aux épices

C’est le problème fréquent chez les cuisiniers qui ne connaissent pas les rudiments de la cuisine maghrébine : l’utilisation des épices. Le couscous en exige, certes, mais certainement pas avec une utilisation hasardeuse.

On trouve pléthore de vidéos où les cuisiniers en chef dispersent des tonnes d’épices dans une eau froide, estimant que le bouillon en sera imprégné. La maîtrise des épices est un art compliqué que seuls les vrais cuisiniers comprennent.

Parce que nous sommes généreux, nous vous partageons un très bel exemple de ce qu’il ne faut absolument pas faire avec les épices du couscous :

@diegoalaryUn couscous en famille 🌴😉#cuisinetesrestes #tiktokacademie #tiktokfood #cuisine #recette #food♬ Alabina – Spanish Version – Alabina

7. Le couscous aux brocolis

On comprend que certains régimes végétariens poussent à innover et proposer des recettes avec beaucoup de légumes, mais le brocoli est-il la meilleure idée ? Ce légume se marie avec peu de choses mais dans la semoule sa texture est assez désagréable.

Une recette surprenante lorsque l’on sait que le couscous est essentiellement accompagné de légumes variés, courgettes, carottes, choux, courges, navets, etc. Ne sont-ils pas suffisants ?

8. Le couscous au bacon

Voilà un couscous très américain. Aucune viande à part du bacon et quasi aucun légume. C’est un bien drôle de couscous qui est conseillé. Difficile d’émettre un avis sur cette étrange recette, si ce n’est de trouver ça dommage de réduire un plat millénaire et riche par sa composition à une semoule mal préparée assortie d’une viande médiocre. Nous vous avons déniché une recette où ce couscous implique du bacon, de la feta et des épinards. Bon courage !

9. Le couscous paëlla

Pourquoi choisir entre deux plats, lorsque l’on peut les mixer ? Le couscous paëlla est apparemment une recette idéale et souvent pratiquée.

L’idée pourrait ne pas être mauvaise et finalement s’approcher du couscous au poisson ou aux fruits de mer très cuisiné chez les Tunisiens… Sauf que là ça ne prend pas. On sent le manque d’intention précise dans cette recette fourre-tout où les saveurs risquent de ne pas s’associer. Ainsi avec ce couscous le bouillon aura-t-il le goût de la mer ou des épices ? Mélange-t-on les poivrons avec des navets ? À vous d’en juger : Couscous façon paëlla.

10. Le couscous au riz

Mais oui allons-y ôtons la base du couscous ! Couscous vient du mot berbère “seksu” qui signifie l’action de bien rouler le blé. Donc si on remplace la semoule par une céréale aussi éloignée qu’est le riz, peut-on encore parler de couscous ?

Pourtant il existe de nombreuses recettes où l’on vous suggère de cuire du riz à la place de la semoule tout en gardant la sauce traditionnelle du couscous.

On vous laisse découvrir la recette au riz en cliquant ici.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus