1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Traversées France – Algérie : que se passe-t-il au port de Béjaïa ?
Voyages et Tourisme

Traversées France – Algérie : que se passe-t-il au port de Béjaïa ?

Dans un nouveau live, le député des Algériens de France, Tawfik Khedim, a annoncé qu’il est à Béjaïa afin de chercher à quel niveau se situe le blocage qui fait que les voyageurs au départ de France évitent sa gare maritime et lui préfèrent celle d’Alger.

En effet, le député de l’émigration algérienne en France a fait savoir, ce dimanche 31 juillet, qu’il a reçu plusieurs plaintes de voyageurs qui pointent du doigt des dysfonctionnements à l’arrivée au port de Béjaïa. 

Traversée France – Algérie : pourquoi les voyageurs évitent Béjaia ? 

Par la même occasion, Tawfiq Khedim a formulé une critique à l’adresse de la compagnie maritime française Corsica Linea. Cette critique concerne la non-utilisation d’une passerelle pour piétons dont la gare maritime de Béjaïa est pourtant dotée.

“Si je suis là aujourd’hui c’est parce que j’ai reçu plusieurs questions et préoccupations de la part des membres de notre diaspora qui disent qu’ils préfèrent voyager via Alger et non par Béjaïa”, indique le député qui explique qu’il “est là pour comprendre à quel niveau ça bloque” au port de Béjaïa.

Le député soupçonne que ce blocage dont se plaignent les voyageurs se situe au niveau de la douane. “Si ce blocage est au niveau de la douane, on va encore voir avec eux”, note Tawfiq Khedim qui indique qu’il a prévenu les autorités qu’il est à Béjaïa pour comprendre “en toute objectivité” ce qui se passe dans son port pour qu’il fasse fuir ainsi les voyageurs.

Le représentant des Algériens de Paris et Lyon avoue“ne pas comprendre pourquoi ça bloque au niveau de la Douane” dans le port de Bejaia et rappelle qu’il a “rédigé une correspondance au directeur général de la douane et qu’il attend un retour de sa part” et qu’ “À Alger, il y a une amélioration d’après les témoignages et les visites”.

Port de Bejaia : Corsica Linea critiquée

Dans son live d’aujourd’hui, le député de la diaspora montre la passerelle pour piétons du port de Béjaïa.“C’est la passerelle qui permet aux passagers d’aller directement du bateau vers la gare maritime, malheureusement, les bateaux français ne l’utilisent pas, contrairement aux bateaux algériens”.

Khedim explique que “les bateaux français ne sont apparemment pas adaptés pour que les passagers puissent emprunter directement cette passerelle pour aller directement à la gare”. Pourtant, selon lui, “c’est franchement une belle passerelle”.

Selon une passagère qui venait de débarquer du Jean Nicoli de Corsica Linea, “la sortie est catastrophique”. Le député lui répond que “c’est parce qu’il n’y a pas de passerelle”. Il affirme qu’il a déjà signalé ce problème qui ne se pose pas avec les bateaux algériens.

Port de Béjaïa : une belle gare maritime

Lors de sa visite, le député de la diaspora n’a pas caché son admiration face à la beauté de la nouvelle gare maritime de Béjaïa. “Honnêtement, et encore une fois, c’est une très très belle gare”, a-t-il lancé.

Khedim dit espérer “que le fonctionnement de cette gare s’améliore pour que les membres de la diaspora algérienne puissent voyager en tout confort et en toute dignité”. Il indique toutefois qu’il va essayer “de voir pourquoi il y a un blocage au niveau de la douane qui fait que les gens se plaignent”.

“Croyez-moi, promet-il, je vais voir avec les autorités compétentes au niveau régional et central”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus