1. Accueil
  2. Actualités
  3. TUI Fly inclut l’Algérie dans son programme de septembre
Actualités

TUI Fly inclut l’Algérie dans son programme de septembre

Alors que la date de réouverture des frontières algériennes n’a pas encore été annoncée, TUI Fly inclut l’Algérie dans son programme de septembre avec deux destinations au départ de Bruxelles.

La compagnie aérienne belge TUI Fly a dévoilé son programme de vols réguliers pour le mois de septembre, rapporte, ce lundi 31 août, le site spécialisé Routes Online qui publie le détail des dessertes prévues durant le mois prochain.

La compagnie TUI Fly prévoit de desservir deux aéroports en Algérie à compter du 23 septembre. Un vol régulier Bruxelles – Oran est programmé à raison de trois fois par semaine dès le 23 septembre. Une desserte régulière Bruxelles – Alger est prévue à partir du 24 septembre, à raison de deux fois par semaine, selon le programme publié par Routes Online.

Les frontières algériennes toujours fermées

Toutefois, précise le site spécialisé, diverses restrictions de voyage continuent d’affecter les opérations de la compagnie aérienne, un ajustement de dernière minute reste hautement possible.

En effet, depuis fin juillet dernier, l’Algérie ne figure plus sur la liste européenne des pays sûrs. L’Europe n’autorise pas de dessertes de et vers l’Algérie. Seuls les vols spéciaux de rapatriement sont autorisés actuellement. La baisse continue du nombre de contaminations, si elle se confirmait, pourrait permettre à l’Algérie de réintégrer la liste « verte » européenne. Mais, pour l’heure rien n’est acquis.

| Lire aussi : Fermeture des frontières de l’UE aux Algériens : l’Algérie réagit

Par ailleurs, les frontières algériennes sont fermées depuis le 17 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. L’Algérie n’autorise que des vols spéciaux de rapatriement. Les vols au départ de l’étranger sont opérés exclusivement par Air Algérie et les rapatriements ne concernent que les Algériens qui ont voyagé avec un visa pour le tourisme, les études ou les soins, et qui se sont retrouvés bloqués à l’étranger.

Frontières fermées : un député va saisir Tebboune

Les Algériens résidents à l’étranger et les étrangers résidents en Algérie ne sont pas encore autorisés à entrer en Algérie. Sans compter de nombreuses autres catégories de la population qui ont besoin de voyager pour des raisons de santé ou familiales.

Hier, le Conseil des ministres n’a pas abordé la question de la réouverture des frontières. Pour le député de l’émigration, Noureddine Belmedah, la situation n’a que trop duré. Il a donc décidé de saisir le président Abdelmadjid Tebboune pour lui demander officiellement de rouvrir la frontière.

« Je vais écrire au président de la République pour lui demander de rouvrir les frontières pour permettre l’entrée et la sortie des personnes encore bloquées, et aux membres de notre communauté de rentrer dans leur pays ». a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

« Nous sommes prêts concernant le respect de toutes les mesures de sécurité requises à l’entrée dans le pays », a ajouté le député.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus