1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Tunisie : protocole sanitaire allégé pour les voyageurs algériens
Voyages et Tourisme

Tunisie : protocole sanitaire allégé pour les voyageurs algériens

Après une absence qui a duré deux ans, les touristes algériens sont de retour en Tunisie. Beaucoup de ces derniers ont été heurtés par la cherté de la vie dans le pays voisin, notamment par les prix des tests PCR obligatoires à leur retour de Tunisie.

Il est à rappeler que le protocole sanitaire concernant les Algériens présents en Tunisie les oblige, s’ils ne sont pas complètement vaccinés, à présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant leur entrée en Algérie.

Lors des vacances en Tunisie, pour les Algériens, et “après avoir dépensé jusqu’au dernier dinar, …c’est au retour que les choses se corsent”, indique un internaute. Il précise que les touristes découvrent que“le test PCR est exigé pour franchir la frontière et rentrer chez soi et qu’il coûte 200 dinars tunisiens, soit 62 euros”, ce qui équivaut à près de 15 000 dinars algériens.

Sortie de Tunisie : les Algériens n’auront plus à se soucier du test PCR

Le test PCR au retour a été imposé depuis la réouverture des frontières. Hier soir, la présidence tunisienne a annoncé que cette mesure a été annulée pour les Algériens et que ces derniers peuvent rentrer chez eux sans présenter le fameux test.

“Le président de la république Kais Saied a décidé, après coordination entre les ministres de l’Intérieur tunisien et algérien, ne plus soumettre nos frères algériens à aucune procédure liée au test RT-PCR au niveau de tous les postes frontaliers à partir du dimanche 31 juillet”, peut-on lire sur le communiqué de la présidence tunisienne.

Toujours selon ce communiqué, cette annulation vient “incarner les relations exceptionnelles entre la Tunisie et l’Algérie”. 

Voyage en Tunisie : afflux timide des touristes algériens

Contrairement à ce que beaucoup d’observateurs s’attendaient, il n’y a pas eu de rush de touristes algériens cet été à la frontière terrestre tunisienne suite à sa réouverture, le 15 juillet dernier.

Ce retour timide peut s’expliquer par les craintes d’ordre sanitaire, mais surtout par des contraintes purement financières. Le covid-19 a fortement impacté l’économie mondiale. L’Algérie et la Tunisie n’échappent pas au constat.

Si beaucoup d’Algériens se sont retrouvés financièrement démunis pendant la pandémie, en Tunisie, beaucoup de touristes dénoncent uneflambée des prix dissuasive. “La Tunisie n’est plus ce qu’elle était”, avait lancé un touriste algérien au microphone d’une chaîne tunisienne.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus