1. Accueil
  2. Divers
  3. Ukraine : les africains victimes de racisme en plein conflit
Divers

Ukraine : les africains victimes de racisme en plein conflit

C’est l’horreur dans l’horreur. Les récents événements en Ukraine secouent le monde entier, cette guerre qui éclate en Europe est d’une violence inouïe. On pensait avoir touché le fond en termes de barbarie, mais une polémique enfle depuis quelques jours, révélant que le racisme continue de diviser les êtres humains, même dans une situation de crise comme celle-ci.

Sur les réseaux sociaux, des vidéos prises en Ukraine, montrant le sort réservé aux personnes issues de l’immigration se multiplient, toutes plus choquantes les unes que les autres. On y voit des Africains bloqués près des frontières, empêchés par les militaires de monter dans des trains ou des bus pour fuir, afin de laisser la priorité aux ukrainiens de souche de sauver leur vie.

On peut entendre un témoignage sur l’une d’entre elles : « Nous sommes réunis, les Marocains, les Arabes et les Noirs, et de l’autre côté, les ukrainiens. Un bus arrive toutes les 15 min pour les récupérer et nous toutes les 4h et ils choisissent qui va monter. »

Même en plein conflit, la hiérarchisation des vies humaines s’opère : un constat révoltant qui soulève l’écœurement de tous. Sous le hashtag #africansinukraine, personnalités publiques et citoyens lambdas dénoncent ce suprémacisme blanc qui n’a pas sa place en temps normal et encore moins en temps de guerre.

L’Ukraine : un foyer d’accueil pour beaucoup d’Africains

Il faut savoir que le pays slave compte plus de 10.000 étudiants arabes, la plupart venus pour suivre des études d’ingénierie et de médecine, mais aussi des Irakiens et des Syriens qui ont fui leur pays en guerre.

Les étudiants marocains et égyptiens sont les plus nombreux en Ukraine, et selon le site voaafrique.com, 3000 ressortissants ont pu regagner leur pays d’origine avant que l’offensive russe n’éclate jeudi dernier.

Actuellement, les rapatriements s’organisent tant bien que mal : le Maroc et la Tunisie préparent l’évacuation de leurs ressortissants vers des pays voisins comme la Roumanie et la Pologne.

D’après le ministère des Affaires étrangères marocain, le royaume va mettre à disposition de ses étudiants en danger ce mercredi 2 mars des vols spéciaux au départ des pays limitrophes de l’Ukraine, pour rejoindre Casablanca.

L’Algérie, qui compte un millier d’étudiants en Ukraine, vient de déplorer sa première victime de guerre. Un ressortissant algérien qui est décédé le 26 février dernier après avoir été atteint d’une balle dans la tête.

Le ministère des Affaires étrangères algérien appelle à une extrême prudence, et encourage ses ressortissants à prendre contact avec les ambassades algériennes en Pologne et en Roumanie car une opération de rapatriement est en cours.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus