1. Accueil
  2. Divers
  3. Un Algérien arrêté en Espagne pour trafic d’antiquités rares
Divers

Un Algérien arrêté en Espagne pour trafic d’antiquités rares

Des agents de la police nationale espagnole ont récupéré à Barcelone trois pièces d’or datant de l’époque de l’Empire romain de grande valeur historique et économique, rapportent ce samedi plusieurs médias locaux.

Deux individus qui tentaient de vendre ces pièces uniques ont été arrêtés. Pour l’identification complète des pièces, les enquêteurs se sont appuyés sur l’ID-ART, la base de données des œuvres d’art volées d’Interpol.

Les pièces saisies, qui étaient en très bon état de conservation, auraient pu atteindre une valeur de 200 000 euros sur le marché noir, indiquent ces mêmes sources.

La police a été alertée par une numismate basée à Londres sur la circulation de pièces d’or datant de l’Empire romain qui provenaient de Barcelone.

Trois pièces qui valent une fortune

Les investigations menées par les services de sécurité ont conclu qu’il s’agissait d’un ensemble de huit pièces rares volées en 2012 dans un train en Suisse. Quatre pièces ont été retrouvées en Suisse en 2020.

L’enquête a mené les policiers vers un ressortissant algérien qui mettait en vente ces pièces. Ce dernier réside à Barcelone et faisait parvenir ces reliques jusqu’en Angleterre.

Le marchand des pièces rares ciblait les numismates et les collectionneurs d’objets rares à qui il proposait ces pièces uniques. Il a été dénoncé. La coordination entre les différents services de police et Interpol a permis l’identification du trafiquant. Il a été arrêté en mars dernier en compagnie d’un autre Algérien qui lui servait d’interprète.

Les policiers avaient trouvé sur lui l’une des trois pièces. Ce n’est que cette semaine qu’il a décidé de leur restituer les deux autres pièces qu’il dissimulait chez lui à Barcelone.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus