1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Un Algérien bloqué et enfermé dans un aéroport étranger depuis 7 mois
Air Algérie

Un Algérien bloqué et enfermé dans un aéroport étranger depuis 7 mois

On connaissait l’histoire des 27 ressortissants algériens bloqués pendant plusieurs semaines à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, en France. La majorité d’entre eux a fini par quitter l’aéroport avant le ramadan. Actuellement, ils ne seraient plus que quatre à attendre sur place une probable reprise des vols de rapatriement.

Il y a également le cas de l’étudiant algérien, bloqué depuis début avril à l’aéroport d’Istanbul en Turquie. Le jeune Youba voulait rentrer en Algérie via la Tunisie. Il a acheté des billets d’avion aller-retour pour voyager d’Ukraine vers la Tunisie avec une escale à Istanbul. Mais la compagnie Turkish Airlines a refusé de l’embarquer vers la Tunisie. Depuis, il espère un geste des autorités algériennes.

Mais malgré leur gravité, leurs cas peuvent sembler anecdotiques comparé à celui de Adel Wael. Ce ressortissant algérien est bloqué à l’aéroport de Minsk en Biélorussie depuis octobre 2020, soit depuis 7 mois maintenant.

Bloqué à l’aéroport depuis octobre 2020

Contrairement aux Algériens bloqués à Roissy et Istanbul, Adel Wael n’est pas libre de ses mouvements, comme il l’explique dans cette vidéo adressée à visa-algerie.com, ce mercredi 5 mai. Il est enfermé à l’intérieur d’une pièce qu’il n’a pas le droit de quitter.

« Nous n’avons le droit de sortir, d’acheter…Je dis « nous », parce qu’il y a d’autres personnes qui viennent parfois dans la salle parce qu’elles n’ont pas de visa, mais elles repartent dans leur pays. Je suis le seul à rester ici car il n’y a pas de vols vers l’Algérie. Je suis ici depuis octobre 2020 », explique-t-il.

« Rifka et d’autres entrent et sortent comme bon leur semble »

Adel Wael affirme avoir pris contact avec l’ambassade d’Algérie à Moscou, en vain. « J’ai demandé une autorisation pour entrer en Algérie, mais ma demande est restée sans suite. J’ai envoyé une dizaine de courriers électroniques, mais je n’ai pas eu de réponse. Deux mois après mon arrivée à l’aéroport, des ressortissants marocains sont venus mais ils ont été rapatriés après une demande faite à l’ambassade de leur pays à Moscou », raconte-t-il à visa-algerie.com.

Ce dernier ajoute que les autorités lui avaient délivré une autorisation, mais quand il a reçu le précieux document, la date de validité était déjà dépassée.

« Je m’en remets à Dieu. Rifka et d’autres entrent et sortent comme bon leur semble comme s’ils étaient les seuls à être Algériens », regrette le ressortissant algérien.

Durant ce mois de ramadan, il a droit à des pâtes et du thé comme Iftar après une longue journée de jeûne.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus