1. Accueil
  2. Divers
  3. Un Algérien roule à contre-sens pour fuir les douaniers en France
Divers

Un Algérien roule à contre-sens pour fuir les douaniers en France

C’est une scène digne d’un film d’action : en France, un jeune algérien âgé de 20 ans, qui transportait une importante somme d’argent sur lui, a tenté de fuir les gendarmes et les douaniers qui étaient à ses trousses. Après avoir roulé à contre-sens sur l’autoroute, il a rejoint la gare… récit.

Une course-poursuite s’est engagée, dimanche dernier sur l’autoroute Tours-Paris, entre les douaniers aidés par des renforts de la gendarmerie et le chauffeur d’une Peugeot 107 qui a refusé de s’arrêter dans un contrôle routier des douanes, rapporte le média français Actu.fr ce jeudi 18 novembre.

Le chauffeur, un ressortissant algérien âgé de 20 ans, a pris l’autoroute à contre-sens, avant d’abandonner sa voiture sur une aire de repos, près de la ville de Villaines-la-Gonais. C’est grâce aux caméras de surveillance que les gendarmes ont pu retracer le parcours du fuyard qui a été arrêté à la gare de la Ferté-Bernard.

Le jeune algérien transportait plus de 45 000 €

Le jeune ressortissant algérien a été accompagné par un habitant de la région à qui il avait remis 50 euros en lui faisant croire qu’il était tombé en panne. Les gendarmes ont pu établir rapidement que le chauffeur de la Peugeot 107, qui roulait à contresens pour leur échapper, n’avait pas de permis de conduire.

Le jeune algérien transportait sur lui la somme de 45 490 euros en liasses de 100. L’individu, qui habite entre Tours et le Mans et qui est connu des services de police, a déclaré devant le tribunal qu’il avait agi par peur. « J’avais peur qu’ils me prennent l’argent, ce n’était pas à moi », a-t-il, ainsi, affirmé.

Arrivé en France à l’âge de 13 ans, il a déjà eu des déboires avec la justice pour des faits similaires. Pour justifier la provenance de l’argent trouvé à bord de sa voiture, il a expliqué qu’il se dirigeait vers Paris pour acheter une voiture de luxe à son ami qui lui a remis l’argent.

Le jeune algérien condamné à 16 mois de prison

Une version qui n’a pas convaincu la présidente. « Vous pensez que les garagistes se font acheter des voitures en espèces ? », l’interroge-t-elle. Pour la présidente, le jeune homme est « un convoyeur de fonds ».

Pas convaincu lui aussi par les affirmations de l’accusé, le procureur a requis 10 mois de prison ferme et la révocation du sursis de 6 mois à l’endroit du prévenu avec un maintien en détention.

Le tribunal a suivi le réquisitoire et a condamné le jeune homme qui passera donc seize mois de prison et devra s’acquitter d’une amende de 3000 euros, selon la même source.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus