1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Un appel aux voyageurs rentrant en Algérie
Voyages et Tourisme

Un appel aux voyageurs rentrant en Algérie

Alors que les contaminations au covid-19 sont hausse et qu’une quatrième vague de covid-19 arrive en Algérie, la diaspora algérienne est sollicitée via un un appel lancé aux voyageurs rentrant en Algérie.

En Algérie, le souvenir de la troisième vague dévastatrice qui a fait des ravages durant l’été dernier est dans tous les esprits.

La déferlante avait surpris tout le monde. On se souvient que les concentrateurs d’oxygène et les anticoagulants manquaient cruellement. Les appels concernant ces deux produits avaient atteint des pics. C’est sur les réseaux sociaux que la solidarité s’est organisée pour acheminer les produits manquants.

La diaspora algérienne sollicitée

Si la troisième vague est aujourd’hui derrière nous, la quatrième nous attend au tournant. Plusieurs experts appellent déjà à la vigilance contre l’arrivée probable d’une nouvelle flambée des cas de contamination. D’ailleurs, les contaminations sont en hausse depuis la semaine dernière.

Dans ce contexte, la diaspora est une nouvelle fois sollicitée. Dans un appel publié dans un groupe Facebook, une internaute semble anticiper cette situation et appelle les Algériens établis à l’étranger à ramener du Lovenox 0.4, 0.6, 0.8 mg dans leurs bagages lors de leur prochain voyage en Algérie.

Les médicaments à ramener dans vos bagages

« Tous les Algériens et Algériennes de la diaspora qui viennent en Algérie en cette période, pensez à ramener avec vous : « Lovenox 0,4 et 0,6 et 0,8 », écrit-elle.

L’internaute semble avoir cherché vainement ces médicaments dans les pharmacies.

« Il est en rupture de stock et déclaré carrément indisponible dans les officines.

Nous prions toute âme charitable résidant à l’étranger d’envoyer 1, 2 ou 3 boites. », ajoute-t-elle.

En Algérie, le problème de l’indisponibilité de certains médicaments s’est de nouveau posé ces derniers jours. La question a même été l’objet d’une polémique entre le ministre de la Santé et celui de l’industrie pharmaceutique. 

Pour pallier ce manque, l’auteure de la publication invite les Algériens qui projettent de rentrer au pays prochainement à appeler leurs « amis ou proches ici en Algérie, avant de rentrer, et demander quels médicaments demandés ou en rupture ici pour le ramener s’il y a moyen. »

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus