1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Un député réclame plus de vols entre la France et l’Algérie
Voyages et Tourisme

Un député réclame plus de vols entre la France et l’Algérie

Plus de six mois après la réouverture partielle des frontières de l’Algérie, la communauté algérienne en France se plaint toujours de la difficulté de trouver des billets d’avion à des prix accessibles pour tout le monde.

Actuellement, il faut compter au minimum 530 € pour un aller simple entre la France et l’Algérie, sans bagages en soute ni repas à bord. Le lancement depuis début novembre des traversées maritimes n’a pas permis d’améliorer les choses. Bien au contraire : Algérie Ferries est régulièrement pointée du doigt pour la qualité de ses prestations et la cherté des billets.

Air Algérie : des vols concentrés sur Paris

En plus des prix élevés, une partie de la communauté algérienne se sent exclue de la réouverture des frontières. En effet, seules cinq villes françaises sont desservies actuellement par des vols commerciaux : Paris, Marseille, Lyon, Montpellier et Lyon. La majorité des vols est opérée depuis les deux aéroports parisiens, Orly et Roissy Charles de Gaulle.

Articles en Relation

Dans une lettre adressée, jeudi 16 décembre, au ministre algérien des Transports, le député de l’émigration Tawfiq Kheddim explique que la communauté algérienne en France « continue de souffrir du nombre insuffisant de vols et de la concentration de ces derniers à Paris ».

« Des millions d’Algériens résident dans d’autres villes françaises où se trouvent des aéroports », ajoute-t-il, citant Lyon, Nice, Bordeaux, Montpellier, Toulouse et Marseille. Ces villes étaient desservies par Air Algérie avant la crise sanitaire. « La communauté algérienne en France attend la reprise des vols au départ de ces villes », souligne le député algérien.

Plus de traversées maritimes entre la France et l’Algérie

En plus des vols, Tawfik Kheddim réclame un renforcement des liaisons maritimes entre la France et l’Algérie, avec l’ajout de rotations vers Oran et Annaba. Actuellement, seule Alger est desservie au départ de Marseille, à raison de deux traversées par semaine, assurées par Algérie Ferries et Corsica Linea.

Enfin, le député de l’émigration attend des avancées concernant les prix des billets entre la France et l’Algérie.

L’appel du député sera-t-il entendu dans le contexte actuel marqué par de fortes inquiétudes concernant le variant Omicron ?

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus