1. Accueil
  2. Divers
  3. Un passager a failli causer une catastrophe dans un avion
Divers

Un passager a failli causer une catastrophe dans un avion

Dans un souci de sécurité à bord des avions, les compagnies aériennes interdisent plusieurs produits à transporter lors d’un vol commercial, que ce soit en soute ou en cabine. Certains produits peuvent s’avérer très dangereux dans un avion.

Le mercure est l’un des liquides interdits à transporter lors d’un vol, notamment en l’état. Chez Air France, par exemple, les baromètres ou thermomètres au mercure ne sont autorisés à transporter que pour les spécialistes agréés. De plus, ces équipements doivent d’abord avoir un accord préalable avant l’embarquement.   

« Baromètre ou thermomètre au mercure transporté par un représentant du bureau météorologique gouvernemental ou d’un organisme officiel similaire » sont autorisés uniquement en cabine et avec un accord préalable d’Air France, indique la compagnie sur son site web.


Un passager à bord d’un avion était en possession de 8 kg de mercure

Le mercure est, en effet, jugé dangereux pour la sécurité de l’avion. Pourtant, un passager à destination du Bahreïn a failli provoquer une catastrophe dans un avion en transportant dans ses bagages une quantité de cette substance, rapporte ce dimanche 2 octobre le journal bahreïnien, El Ayam.

Ce voyageur en provenance d’un pays asiatique était en possession de 8 kg de mercure cachés dans son sac à l’intérieur de l’avion, précise la même source. Le pire, c’est qu’il y avait eu une fuite de la substance de son sac sur le sol de l’avion.

Le mercure est considéré comme très dangereux, car il interagit avec les métaux et peut s’infiltrer jusqu’aux composants métalliques de l’appareil. L’avion en question a atterri dans un aéroport du Bahreïn et devait décoller vers un autre pays du golfe.  

L’avion a été immédiatement retiré du service

Et c’est au niveau de cet aéroport d’escale que les bagagistes se sont rendu compte de la fuite du mercure dans la valise du passager en question. En effet, ces derniers ont repéré une quantité de cette matière sur le sol de l’avion et ont informé les autorités compétentes.

Aussitôt, l’avion a été immédiatement retiré du service et un autre a été déployé pour acheminer les passagers à leur destination finale. En triant les bagages, les agents de la défense civile ont repéré la valise qui contenait la substance et ont identifié son propriétaire.

Au vu la gravité de cet acte, le passager a été traduit devant la justice et a été poursuivi pour avoir transporté cette matière à bord d’un avion. Le verdict est attendu pour le 18 octobre prochain, car le prévenu ne s’est pas présenté lors de l’audience.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus