1. Accueil
  2. Actualités
  3. Un policier italien gifle et humilie deux jeunes tunisiens
Actualités

Un policier italien gifle et humilie deux jeunes tunisiens

En Italie, une vidéo qui montre deux jeunes Tunisiens humiliés et frappés par un policier est vite devenue virale. Ceci a provoqué un scandale en Tunisie et l’indignation du peuple tunisien.

En Italie, une vidéo qui a fuité sur les réseaux sociaux hier, vendredi 19 juin, montrant deux jeunes Tunisiens humiliés et frappés par un policier est vite devenue virale. Ce qui a provoqué une indignation en Tunisie, obligeant les autorités à réagir.

Les faits :

Suite à la tentative d’évasion ratée de deux jeunes migrants tunisiens d’un centre de détention où ils ont été mis en quarantaine, un policier s’est lâché. Il les humiliait, les obligeant à se gifler mutuellement. « Vous devez respecter la loi, crie l’officier dans la vidéo. Maintenant, vous le giflez ! ».

Face à un coup jugé trop léger, le policier montre comment faire en frappant violemment à deux reprises l’un des deux migrants sur la tête, et incitant l’autre à « être un homme » et à frapper plus fort son ami. Pendant ce temps-là des collègues de l’agent de police regardaient l’esclandre, sans intervenir. L’un des deux migrants tunisiens est mineur.

La scène s’est déroulée dans le centre d’accueil de Favara, dans la ville d’Agrigente, située au sud-ouest de la Sicile. Cette affaire s’est retrouvée au centre d’une enquête du parquet d’Agrigente.

Réaction de l’ambassadeur tunisien

Face au tollé suscité par les images, les autorités tunisiennes ont réagi. Selon le média tunisien Tuniscope, l’ambassadeur de Tunisie en Italie, Moez Sinaoui, a déclaré qu’une « telle conduite est une flagrante infraction des mesures légales sans en arriver à juger le côté inhumain de cette attitude qui ne respecte pas les droits de l’Homme et le devoir de bien traiter les arrêtés ». Il a rappelé qu’il y avait « des accords internationaux dans ce sens et que la dignité des Tunisiens est une ligne rouge ».

Moez Sinaoui a affirmé qu’il ne va pas « hésiter à entreprendre les mesures nécessaires et à demander la mise à pied immédiate de l’agent de police fautif avant d’entreprendre les investigations autour de l’affaire ».

Ce n’est pas la première fois que des Tunisiens sont insultés en Italie

Début janvier, l’ancien ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini a été au cœur d’une polémique suite à une vidéo qu’il avait diffusée en direct sur Facebook. Dans cette vidéo, on le voit parler à l’interphone avec un Tunisien et lui demander s’il était un dealer de drogue.

L’immigré tunisien de 58 ans a décidé de porter plainte contre Matteo Salvini suite à cet incident, expliquant qu’il vivait en Italie depuis 38 ans en toute légalité, et qu’il était chauffeur de poids lourd.


Par : Sara Djoudi

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus