1. Accueil
  2. Divers
  3. Un porte-conteneurs algérien sous saisie en France
Divers

Un porte-conteneurs algérien sous saisie en France

Il s’agit du troisième navire commercial algérien saisi en France en l’espace de quelques semaines. Cette fois le litige oppose l’armateur algérien à son affréteur qui réclame une importante somme d’argent.

Le mauvais feuilleton des saisies de navires commerciaux algériens à l’étranger se poursuit. Après l’affaire deux navires de la CNAN bloqués en France pour non-paiement des salaires (l’affaire du navire Saoura a été réglée cette semaine après le paiement des salaires des marins), c’est un porte-conteneurs algériens qui est actuellement sous saisie en France.

C’est le média français spécialisé Le Marin (article payant) qui rapporte l’information, ce mardi 16 novembre. Depuis le 9 novembre dernier, le porte-conteneurs algérien Imedghassen, appartenant à la compagnie maritime algérienne Global maritime Algeria (GMA) est immobilisé au port de Sète dans le sud de la France.

La cause ? Le navire est sous saisie conservatoire à la demande de son affréteur Anisfer line qui réclame 23,86 millions de dollars à l’armateur algérien, précise la même source. L’affréteur a déposé plainte auprès du tribunal de commerce de Montpellier d’où dépend le port de Sète.

Le porte-conteneurs algérien pourrait être vendu

Anisfer line est partenaire de Global maritime Algeria depuis un an « pour le développement de lignes régulières, notamment d’un service feeder entre Sète, l’Algérie et la Turquie », précise Le Marin. Aujourd’hui, il accuse GMA d’entraves qui ont saboté le développement de ce projet et lui réclame des dédommagements.

Imedghassen est arrivé à Montpellier le 4 novembre dernier pour une raison inconnue, explique Le Marin. Ce qui a surpris sur place : aucun conteneur n’était annoncé sur le port de Sète. Une « histoire nébuleuse », décrit l’un d’entre eux.

Le porte-conteneur algérien a été construit en 2012 pour 14 millions de dollars. Si Anisfer line obtient gain de cause face à GMA, Imedghassen pourrait être revendu pour exécuter le paiement. 19 marins sont à bord. Leur sort dépendra de la décision du tribunal de commerce de Montpellier.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus