1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Un premier pays assouplit ses mesures pour les passagers algériens vaccinés
Voyages et Tourisme

Un premier pays assouplit ses mesures pour les passagers algériens vaccinés

La réouverture des frontières algériennes, fermées depuis le 17 mars 2020, dépendra non seulement de l’évolution de la situation sanitaire en Algérie et à l’étranger, mais également de l’avancée de la campagne de vaccination qui connait d’importants retards.

Le docteur Mohamed Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique, a qualifié de « problématique » le retard enregistré par l’Algérie dans sa campagne de vaccination.

« La solution tarde à venir. On ne peut pas raisonnablement autoriser des citoyens à partir à l’étranger pour diverses raisons et revenir et ramener des variants contre lesquels on n’est pas préparés ni vaccinés », a-t-il expliqué.

Algérie : la campagne de vaccination n’avance pas

Sans une accélération de la vaccination, l’Algérie pourrait également être considérée comme un pays à risque sanitaire et ses citoyens se verraient refuser l’accès aux autres pays même en cas d’amélioration de la situation à l’étranger.

Les CDC américains (Centres de contrôle et de prévention des maladies) viennent de placer l’Algérie à un “niveau inconnu”, concernant sa gestion du covid-19. Ils déconseillent les voyages vers l’Algérie, considérée comme un pays à haut risque sanitaire. 

La situation en Algérie n’inquiète pas tous les pays. Au Liban, la situation est presque similaire dans le registre de la vaccination, mais les frontières sont ouvertes sous certaines conditions. Malgré des chiffres de contaminations plus ou moins élevés, les autorités libanaises ont maintenu une certaine activité du transport aérien en adoptant une série de mesures.

Liban : pas de PCR pour les passagers vaccinés depuis l’Algérie

Parmi les mesures adoptées, l’exemption des passagers de plusieurs pays, ayant reçu deux doses de vaccins, de passer le test PCR dans leur pays d’origine, rapporte, ce samedi 17 avril, le journal L’Orient Le Jour. Les personnes vaccinées en Algérie sont concernées par la mesure annoncée ce vendredi par la Direction libanaise de l’aviation civile.

Outre l’Algérie, la nouvelle mesure concerne également les passagers vaccinés aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, dans les pays européens ou asiatiques, en Égypte, au Maroc et en Tunisie, selon la même source.

À l’heure actuelle, il n’y a pas de liaison directe entre l’Algérie et le Liban. Les passagers souhaitant se rendre dans ce pays doivent passer par une escale soit en France soit dans un des pays du Golfe, comme les Émirats arabes unis ou le Qatar dont les compagnies aériennes opèrent actuellement des vols depuis l’Algérie.

Cependant, il est important de signaler que le Liban est le premier pays à assouplir les mesures avec des voyageurs en provenance d’Algérie. Ainsi, en cas de réouverture des frontières et reprise des vols réguliers, il sera possible de voyager vers le Liban à la condition d’être vacciné.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus