1. Accueil
  2. Actualités
  3. Un slogan et une date de reprise : la Tunisie espère sauver son tourisme
Actualités

Un slogan et une date de reprise : la Tunisie espère sauver son tourisme

Sauver la saison touristique 2020. Depuis quelques jours, le gouvernement tunisien est engagé dans une course pour atteindre cet objectif qui s’annonce difficile. Hier, dimanche 24 mai, premier jour de l’Aid el Fitr, le premier ministre Elyes Fakhfakh était en visite officielle à Sousse pour évoquer notamment la relance du tourisme.

Le Premier ministre a annoncé une reprise de la saison touristique début juillet prochain, rapporte ce lundi le média local Webdo. Le responsable a conditionné la tenue de cet objectif à l’absence d’une dégradation sur le front de la lutte contre le coronavirus. Le pays, qui a entamé son déconfinement, enregistre un fort recul de l’épidémie. Depuis début mars, le pays n’a enregistré que 47 morts du coronavirus et 1 046 malades.

En attendant les Algériens

Dans un premier temps, la reprise se fera avec les touristes locaux. La Tunisie espère ensuite pouvoir accueillir les touristes algériens et libyens, qui représentent près de la moitié des visiteurs depuis maintenant quelques années. Mais un tel retour ne dépend pas uniquement des autorités tunisiennes. Il va dépendre de l’évolution de l’épidémie chez les voisins.

Pour l’heure, l’Algérie n’a pas encore annoncé de processus de déconfinement ni de date pour la réouverture de ses frontières, fermées depuis la mi-mars.

Avec les pays européens, le ministre du Tourisme espère que la Tunisie sera « inscrite sur la short list des pays vers lesquels les États européens peuvent envoyer leurs ressortissants ».

Un nouveau slogan

Pour rassurer les futurs touristes, la Tunisie compte sur un tourisme « hygiénique ». Le pays prépare un protocole pour les établissements touristiques. Au programme : des contrôles de température à l’aéroport et à l’entrée des hôtels, des chambres désinfectées et laissées vacantes 48 heures entre deux clients, des lavages intensifs des espaces communs et l’espacement des tables d’un mètre dans les cafés.

En attendant, la Tunisie tient déjà son slogan pour 2020, comme le rapporte Le Journal du Dimanche aujourd’hui. Il s’inspire de celui de 2015, lancé après les attentats du musée du Bardo : « #Tunisie, moi j’y vais ». Celui de cette année, improvisé sur les réseaux sociaux, a gardé la même devise, agrémenté à la fin du mot « safe ».

Pour la Tunisie, chaque jour compte. « Ce secteur clé de l’économie, qui représente 8 % à 14 % du PIB tunisien et 400 000 emplois, devrait souffrir en 2020 d’un manque à gagner de 2 milliards d’euros », rappelle le JDD.


Par : Camelia A.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus