1. Accueil
  2. Divers
  3. Une famille algérienne squatte une maison à Marseille
Divers

Une famille algérienne squatte une maison à Marseille

Le propriétaire du logement a affirmé que son logement a été dégradé par la famille algérienne. Il a notamment expliqué avoir aperçu des moutons attachés au radiateur. Mais la justice ne lui a pas donné gain de cause.

Depuis quelques jours, une affaire de squat d’appartement fait grand bruit dans les médias français. Depuis juin dernier, une famille algérienne occupe illégalement une résidence secondaire à Marseille et la justice lui a donné raison face au propriétaire qui a porté plainte !

Des moutons attachés au radiateur !

La famille algérienne est composée de quatre personnes. Depuis quatre mois, elles se sont installées de manière illégale dans la maison. La famille a changé les serrures, empêchant de fait le propriétaire d’accéder à sa maison.

Et le propriétaire n’a aucun moyen légal de les faire partir. En France, si les squatteurs sont découverts plus de 48h après leur installation, une décision de justice est obligatoire pour les déloger.

Or, le propriétaire vient d’être débouté par la justice faute de preuves suffisantes que la maison lui appartient, rapporte ce vendredi 19 novembre le journal La Dépêche du Midi.

Le propriétaire menace de recourir à la grève de la faim

Le propriétaire va faire appel de la décision du tribunal. En cas de nouvel échec à faire partir la famille algérienne, il menace d’entamer une grève de la faim pour obtenir gain de cause.

L’homme affirme que sa maison a été dégradée. Après une entrevue avec la famille algérienne, il a dit avoir vu des moutons attachés au radiateur. Pour la justice, il n’a pas apporté « assez d’éléments de preuve sur la violation du domicile », a expliqué le propriétaire sur BFMTV.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus