1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Une jeune algérienne tuée dans une fusillade à Montréal
Visas et Immigration

Une jeune algérienne tuée dans une fusillade à Montréal

Une adolescente algérienne âgée de 15 ans est la victime du cinquième homicide enregistré depuis le début de l’année à Montréal, au Canada.

La jeune fille, originaire de Bejaia, a été tuée lors d’une fusillade dans le quartier de Saint-Léonard où vit une bonne partie de la communauté maghrébine de Montréal.

Selon la police canadienne, le drame s’est produit dimanche 7 février vers les coups de 18 heures. L’adolescente se trouvait dans une voiture garée, en compagnie d’un jeune homme, lui aussi d’origine algérienne.

Articles en Relation

Des coups de feu tirés depuis une voiture

Les deux jeunes algériens discutaient avec trois autres personnes qui étaient debout sur le trottoir lorsqu’une voiture s’arrête à leur niveau.

Des coups de feu ont été tirés de l’intérieur de cette voiture vers le groupe. La jeune fille et un autre jeune homme ont reçu plusieurs balles. La voiture a été criblée d’au moins cinq balles.

Articles en Relation

Selon les comptes-rendus des médias locaux, trois balles ont été dans la vitre du côté conducteur. Une quatrième a traversé le pare-brise et une autre a percé la portière avant gauche.

L’adolescente a été atteinte par une balle au moins. Elle a été transportée dans un hôpital montréalais où elle décédera lundi matin. L’autre blessé âgé de 21 ans a eu la vie sauve.

La police recherche deux suspects dans la vingtaine qui portaient des masques au moment de la fusillade. Les enquêteurs cherchent également à comprendre les motifs de cette attaque et les liens entre ces jeunes. Ils essaient aussi de trouver s’il y a des liens avec les gangs des rues, s’il ne s’agit que d’une querelle entre jeunes qui a mal tourné ou bien d’une erreur sur la personne ciblée comme il est arrivé plusieurs fois à Montréal.

[DR]

[DR]

[DR]

Elle vivait au Canada depuis moins de 2 ans

Arrivée à Montréal depuis environ un an et demi, la victime a été parrainée par l’une de ses deux sœurs qui vivent au Canada avec maris et enfants.

La jeune fille habitait chez sa sœur, dans la banlieue de Montréal. Mais le jour de la fusillade, elle devait rencontrer une amie à elle à Montréal.

Étudiante en 4e année secondaire (l’équivalent de la 2e année secondaire en Algérie), la victime a réussi à s’intégrer dans sa nouvelle école, selon des connaissances de la famille.

Une autopsie sera réalisée sur le corps. Dès que sa famille de Montréal récupèrera le corps, probablement avant la fin de semaine, il sera rapatrié en Algérie pour être enterrée à Bejaia.

Sa dépouille devrait transiter par Paris puisque les vols directs Montréal-Alger sont suspendus. Les frais de rapatriement s’élèvent à près de 7000 dollars. La famille songe à solliciter la communauté pour une collecte.

Hausse de la criminalité chez les jeunes maghrébins

La recrudescence des actes violents à Montréal a fait réagir la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault. Elle a affirmé que son gouvernement « demeure conscient de la hausse d’évènements violents à Montréal ».

La mairie de l’arrondissement a appelé les autorités à renforcer la présence des policiers en soirée. Les services de sécurité ont noté une hausse de la criminalité chez les jeunes maghrébins.

Au moment où le trafic de drogue enregistre un recul depuis la légalisation du cannabis au Canada, la fraude liée aux cartes de crédit connait une hausse significative ce qui permet à ces jeunes d’acheter des armes.

Des intervenants auprès des jeunes, déplorent aussi que depuis quelques mois, il est facile d’acheter une arme de poing pour la somme de 1200 dollars canadiens. Auparavant, ces armes coutaient au minimum 3500 dollars.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus