1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Une jeune d’origine algérienne portée disparue en Espagne depuis un an
Visas et Immigration

Une jeune d’origine algérienne portée disparue en Espagne depuis un an

Depuis maintenant une année, Wafaa Sebbah, une jeune d’origine algérienne âgée de 20 ans, est portée disparue en Espagne. Une disparition qui intrigue les enquêteurs de la police.

Wafaa Sebbah est portée disparue dans la province de Valence en Espagne depuis maintenant un an. L’unité centrale opérationnelle, brigade spéciale disparition et homicide de la Guardia civile n’est pas en mesure d’affirmer si la jeune femme est morte ou vivante, rapporte, ce lundi 16 novembre, le journal la Opinion de Murcia.

Âgée de 20 ans, la jeune femme d’origine algérienne n’a plus donné de nouvelle depuis le 17 novembre 2019. Ce jour-là, elle avait passé un coup de fil de son téléphone portable à 18 h. À l’autre bout du fil, une connaissance. L’appel a été localisé au niveau de la région de Xativa, indique la même source.

Qui a eu accès au téléphone de la jeune femme ?

Une semaine après sa disparition de la jeune femme, son téléphone a été connecté à partir d’une antenne wifi d’un centre commercial à Carcaixent, révèle La Opinion de Murcia. Mais après avoir visionné les images de la vidéo-surveillance, les policiers n’ont trouvé aucune trace de la jeune femme dans ce centre commercial.

Qui a, donc, utilisé le téléphone ? Personne n’a pu apporter une réponse à cette question. Les enquêteurs ignorent si une autre personne a le mot de passe pour accéder au téléphone. Ils ne savent pas également si c’est une personne proche de la jeune femme ou si cette dernière l’a fait sous la contrainte. Le téléphone a été utilisé les 23 et 24 novembre. Les photos du compte Instagram de Wafaa avaient été supprimées.

Sa maman a attendu quinze jours avant de prévenir la police !

Wafaa avait quitté le domicile familial. Elle vivait, avec un chien qu’elle venait d’acheter, depuis un certain temps dans un studio qu’elle avait loué à Carcaixent. Les soupçons pesaient sur le propriétaire de la maison qui n’est autre que le voisin de sa famille.

Soraya, la maman, qui était habituée à ce que sa fille s’éclipse, a attendu jusqu’au 29 novembre pour prévenir le commissariat de la disparition de Wafaa, précise la même source.

Beaucoup de questions sans réponses !

L’affaire est entourée de beaucoup de zones d’ombre et d’énigmes non résolues jusqu’à aujourd’hui. Wafaa, est-elle partie avec une autre personne de son plein gré ? Est-elle toujours en Espagne ? Est-elle partie à l’étranger ? Pourquoi elle n’a pas pris attache avec sa maman ou ses proches ?

Les policiers de la brigade spécialisée n’ont aucune réponse à toutes ces questions. L’enquête est au point mort depuis une année.

Un rassemblement pour garder l’espoir

Sa maman caresse toujours le rêve de revoir sa fille vivante. Soraya refuse d’imaginer le pire au sujet de fille. « Oui, je crois qu’elle est vivante. Je continue de rêver chaque nuit qu’elle va venir me prendre dans ses bras », déclare-t-elle avec l’émotion d’une maman qui n’a pas désespéré de revoir sa fille.

Demain mardi, à l’occasion du premier anniversaire de sa disparition, la maman lira un discours. Une lettre à Wafaa pour lui dire que personne ne l’avait oubliée. Un rassemblement va être organisé avec l’aide des autorités locales.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus