1. Accueil
  2. Actualités
  3. Une mosquée datant des premières années de l’islam découverte en Israël
Actualités

Une mosquée datant des premières années de l’islam découverte en Israël

Des archéologues ont annoncé avoir découvert en Israël les ruines d’une ancienne mosquée datant des premières décennies de l’islam, rapporte ce vendredi l’agence américaine Associated Press.

Les ruines ont été découvertes près du lac de Tibériade par des archéologues de l’université hébraïque de Jérusalem. La mosquée aurait été construite aux alentours de l’an 670, environ une génération après la mort du prophète Mohamed (QSSL) et deviendrait ainsi l’un des plus vieux lieux de cultes musulmans à être étudié.

« Nous connaissons de nombreuses mosquées anciennes qui ont été fondées au tout début de la période islamique », rappelle Katia Cytryn-Silverman, spécialiste en archéologie islamique à l’université. D’autres mosquées datant à peu près de la même époque, telles que la mosquée du prophète à Médine, la grande mosquée de Damas et la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, sont encore utilisées aujourd’hui et ne peuvent être étudiées de près par les archéologues.

Articles en Relation

Conquis par les armées musulmanes en 635

Dans ce contexte, Mme Cytryn-Silverman a indiqué que la fouille de cette mosquée tibérienne offre une chance rare d’étudier l’architecture des lieux de prière musulmans à leurs débuts et laisse entrevoir une tolérance pour les autres religions par les premiers dirigeants islamiques. « Dans les découvertes archéologiques, il était très rare de trouver des mosquées anciennes », précise-t-elle.

Tibériade a été conquis par les armées musulmanes en 635. La première mosquée construite dans cette ville nouvellement conquise était située côte à côte avec les synagogues locales et l’église byzantine qui dominaient l’horizon. Cette première phase de la mosquée était « plus humble » qu’une structure plus grande qui l’a remplacée un demi-siècle plus tard, explique l’archéologue.

« Au moins jusqu’à ce que la mosquée monumentale soit érigée au 8ᵉ siècle, l’église est restée le bâtiment principal de Tibériade », précise-t-elle. Cette découverte soutient l’idée que les premiers dirigeants musulmans, qui gouvernaient une population majoritairement non musulmane, adoptaient une approche tolérante envers les autres religions, permettant un « âge d’or » de coexistence.

« On voit que le début de la domination islamique ici respectait beaucoup la population qui était la population principale de la ville : chrétiens, juifs, samaritains », indique Mme Cytryn-Silverman. « Ils n’étaient pas pressés de faire sentir leur présence dans les bâtiments. Ils ne détruisaient pas les lieux de prière des autres, mais ils s’intégraient en fait dans les sociétés dont ils étaient désormais les dirigeants », explique-t-elle en outre.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus