1. Accueil
  2. Divers
  3. Une pilote confondue avec une hôtesse de l’air, la vidéo devient virale
Divers

Une pilote confondue avec une hôtesse de l’air, la vidéo devient virale

Une pilote de ligne a publié une vidéo TikTok qui est rapidement devenue virale. Elle y explique la manière dont elle a été confondue avec une hôtesse de l’air simplement parce qu’elle est une femme.

De nos jours, les femmes doivent supporter beaucoup de contraintes sur leur lieu de travail. À 22 ans, Sabrina Johnson (@ssabrinaleej) est pilote de ligne. Pourtant, on la confond encore avec une hôtesse de l’air malgré les uniformes supposés différencier le personnel.

Cet exemple a donné lieu à des discussions en commentaires de la vidéo TikTok publiée par la pilote elle-même. Daily Dot a alors contacté la jeune femme pour avoir de plus amples détails sur cette drôle d’histoire.

Sur TikTok, la jeune pilote raconte son anecdote

Dans sa vidéo, la jeune femme en uniforme de pilote semble être assise dans un cockpit. Sous forme de texte, elle explique :

« Aujourd’hui, l’agent d’embarquement m’a regardé dans les yeux et m’a demandé si j’étais hôtesse de l’air ». Elle présente l’incident comme étant un événement commun avant de continuer : « Ce qui me choque, c’est qu’il travaille dans un aéroport. Il est censé savoir à quoi ressemble un uniforme de pilote ».

« Demandez-lui plutôt s’il est lui-même nouveau. Dites-lui que vous lui expliquerez comment différencier les uniformes pour qu’il ne se trompe plus à l’avenir », a proposé un internaute en commentaire de la vidéo. « N’a-t-il pas vu vos épaulettes et vos gallons ? », a demandé un autre, ce à quoi la pilote a répondu : « C’est soit ça, soit il n’arrivait tout simplement pas à y croire ».

@sabrinaleej

Its jarring to me because they work at an airport. You know what the pilot uniforms are 😭 #pilotsoftiktok #airlines #fyp #bruh

♬ Miss You (Sped Up Version) – _

Une personne a plaisanté : « À votre place, j’aurais dit quelque chose comme : « Non, moi je ne suis qu’un rat ici» ». La pilote a alors répondu en racontant une anecdote semblable : « Quelqu’un m’a déjà tendu son sac une fois ».

Dans une autre vidéo, Sabrina précise que le fait qu’on la prenne pour une hôtesse de l’air n’est ni une mauvaise chose, ni une insulte en soi. « C’est seulement une insulte quand on l’utilise pour essayer de me rabaisser après tout le travail que j’ai pu fournir », explique-t-elle. Elle continue en notant que c’est aussi offensant pour elle que pour les (vraies) hôtesses de l’air.

Un phénomène loin d’être unique

Harvard Business Review qualifie ce type de comportement d’« incrédulité de rôle ». Selon la revue américaine, il s’agit là d’une forme de préjugé sexiste. Les femmes sont supposées – à tort – jouer un rôle de soutien.

Dans le cas de Sabrina, c’est celui de l’hôtesse de l’air. On préférerait donc lui attribuer cette tâche plutôt que celle du pilote, qui reste « un métier de leadership tenu de manière stéréotypée par des hommes ».

Lorsque cela se produit, il est indiqué que les femmes doivent consacrer plus de temps et d’énergie pour affirmer leur position. Cela les pousse même à « prouver leur rôle » dans certains cas. D’ailleurs, c’est exactement ce que Sabrina a dû faire quand l’agent d’embarquement a supposé qu’elle était hôtesse de l’air.

Daily Dot rapporte que ce qu’a vécu la jeune pilote est hélas loin d’être un cas isolé. Dans le même registre, de nombreuses femmes ont raconté des histoires relativement similaires à celle de Sabrina. Des gens ont avancé qu’elles n’étaient pas « à leur place » dans leurs jobs sous prétexte que c’étaient des femmes.

Avocate, cheffe d’entreprise ou encore ingénieure en développement logiciel, elles ont toutes vécu la même chose. Elles témoignent être souvent prises pour des assistantes ou des réceptionnistes, parfois au sein de leur propre cabinet ou entreprise.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus