1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vaccination, frontières algériennes : les réponses de Dr Bekkat Berkani
Air Algérie

Vaccination, frontières algériennes : les réponses de Dr Bekkat Berkani

L’Algérie a entamé, samedi 30 janvier, sa campagne de vaccination après la réception des premiers lots du vaccin russe Sputnik V. Une deuxième cargaison du vaccin AstraZaneca est arrivée lundi à Alger.

La réouverture des frontières et la reprise des vols internationaux dépendront en grande partie de la généralisation de la vaccination en Algérie et ailleurs dans le monde. Le Dr Berkani Bekkat, membre du comité scientifique en Algérie, répond aux questions de visa-algerie.com.

Quel est l’objectif à atteindre en Algérie en nombre de personnes vaccinées d’ici l’été prochain ?

La France, avec toutes ses capacités en matière de logistique, espère arriver à vacciner toute sa population – ceux qui le souhaitent bien sûr, car il faut rappeler que le vaccin n’est pas obligatoire- d’ici la fin de l’été.

Articles en Relation

Pour notre part, en Algérie, si on atteint le nombre de 20 millions de personnes vaccinées, d’ici la fin de l’année, ce serait bien.

Combien faudrait-il vacciner de personnes pour pouvoir rouvrir les frontières algériennes, fermées depuis le 17 mars 2020 ?

Il faut savoir que la réouverture des frontières ne dépend pas uniquement de l’Algérie, même avec la vaccination. Il faut d’abord que la situation s’améliore en Europe et surtout en France où réside la plus grande communauté algérienne.

Il faudrait aussi atteindre l’objectif qu’on s’est fixé pour parvenir à une certaine immunité collective qui nous permettrait d’ouvrir nos frontières tout en tenant en compte de l’évolution de la situation épidémiologique chez les autres pays.

Est-ce que les personnes vaccinées peuvent être des vecteurs de transmission du virus ?

Il n’est pas prouvé scientifiquement qu’une personne vaccinée ne puisse pas transmettre le virus aux autres. Il faut attendre ce que vont donner les études à l’avenir sur ce point précis. Une personne vaccinée est immunisée contre la maladie quand elle est atteinte, mais elle peut quand même la transmettre ce qui pose un autre problème en plus de la situation actuelle.

Le vaccin reste toutefois la seule solution pour venir à bout de l’épidémie. Les vaccins annoncés ont atteint des taux d’efficacité très élevés en comparaison avec le vaccin de la grippe saisonnière qui est efficace entre 50 et 60 %. Pour les vaccins de la Covid, on parle de 90 % et plus pour certains dont le Sputnik V qui est efficace à 91%. Pfizer et Moderna le sont à 95 %.

C’est peut-être dommage pour les voyages, les relations sociales et professionnelles, mais la fermeture des frontières a évité à l’Algérie une situation bien plus grave que celle que nous avons connue. Néanmoins, ce ne sera pas ad vitam æternam. Les frontières vont rouvrir une fois que les conditions seront réunies.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus