1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vente des billets Air Algérie : la polémique enfle
Air Algérie

Vente des billets Air Algérie : la polémique enfle

Air Algérie : la gestion de la billetterie suscite des critiques

Les critiques suscitées par la gestion de la vente des billets chez Air Algérie ont pris une tournure politique ces derniers jours avec l’intervention de parlementaires qui ont dénoncé l’opacité qui caractérise, selon eux, le déroulement de l’opération.

Mercredi 4 août, le sénateur Abdelouahab Benzaïm a sorti l’artillerie lourde contre le Directeur général par intérim d’Air Algérie, Amine Mesraoua, qu’il a accusé de faire mainmise sur la vente des billets.

« Air Algérie, a-t-elle été privatisée ? », s’est-il notamment interrogé. Le parlementaire n’a pas hésité à parler de la fin du service public chez Air Algérie pour décrire ce qu’il a qualifié de gestion « catastrophique » de la part de la compagnie aérienne nationale.

Aussitôt installés, des députés, dont ceux représentant la communauté algérienne établie à l’étranger, ont déjà interpellé le gouvernement sur plusieurs sujets ayant trait à Air Algérie et plus généralement la question de la réouverture des frontières.

Le Premier ministre appelé à intervenir

Parmi eux, Karim Benkhellef, qui a adressé une lettre au Premier ministre Aïmene Benabderrahmane au sujet de la gestion de la billetterie Air Algérie.

Le député du parti Adala a commencé par dresser un tableau noir de la situation des Algériens résidant à l’étranger, qui se trouvent dans l’impossibilité d’acheter des billets.

« Je viens vous informer de la souffrance de notre communauté à l’étranger depuis le début de la crise sanitaire, notamment en ce qui concerne l’achat des billets, malgré les sollicitations et les plaintes envoyées aux personnes concernées », écrit Karim Benkhellef dans sa lettre.

Le parlementaire affirme que des Algériens qui se dirigent vers les agences de la compagnie Air Algérie se font renvoyer dans certaines d’entre elles sans pouvoir acheter ne serait-ce qu’un seul billet pour un membre de la famille.

Air Algérie : un député dénonce une « gestion anarchique »

Il impute cette situation à la « gestion anarchique et arbitraire » de la compagnie aérienne nationale qui verse, selon lui, dans la discrimination entre les membres de la communauté algérienne à l’étranger. Puisque, affirme-t-il, « certains entrent et sortent plusieurs fois tandis que d’autres ont été privés de visiter leurs familles pour des raisons médicales ou de décès. »

Le député a ensuite abordé les bugs répétitifs constatés sur le site d’Air Algérie. « Il est hors service la plupart du temps. Il n’est fonctionnel qu’à des heures tardives, ce qui complique la tâche de ceux qui veulent réserver. Sur le téléphone, ils ne répondent jamais », ajoute Karim Benkhellef.

Le parlementaire invite le Premier ministre à intervenir en urgence pour prendre des mesures et donner des solutions à cette situation par la mise en place d’un programme clair et avec des dates définies et connues par toute la communauté pour permettre à tous ses membres de visiter leurs proches tout en respectant les mesures barrières nécessaires pour entrer en Algérie.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus