1. Accueil
  2. Vidéos
  3. VIDÉO. Magnifique atterrissage du vol Transavia Paris – Oran, ce jeudi
Vidéos

VIDÉO. Magnifique atterrissage du vol Transavia Paris – Oran, ce jeudi

Le retour au pays après une longue absence est toujours un moment très fort en émotions. Dès lors que le sol algérien pointe à l’horizon, prenant le dessus sur la mer Méditerranée, c’est l’euphorie.

Pour immortaliser ces instants dans la mémoire, mais aussi en image, des passagers s’emparent de leurs téléphones et filment leur retour à la terre natale. Cette fois, c’est depuis l’ouest du pays que nous parviennent les images de ces instants magiques, filmées par un passager du vol Transavia Paris Orly – Oran de ce jeudi 15 juillet.

Oran vue du ciel

Après les dernières instructions de l’hôtesse de l’air, c’est au tour du porteur de la caméra d’annoncer : « C’est l’arrivée à Oran ». Ce jeudi 15 juillet, c’est une vue imprenable sur El Bahia qui nous est offerte.

Articles en Relation

Dès les premières secondes, on distingue l’architecture si particulière de la ville. Le style de construction est la traduction de toute l’Histoire qu’abrite cette ville antique.

Des formes géométriques tantôt carrées tantôt asymétriques remplissent le tableau. Les couleurs de la terre sont dominante sur la ville vue d’en haut. Du doré au marron le plus foncé, les bâtisses se vêtissent des tons chauds d’un été indien.

Articles en Relation

Ensuite, la caméra est pointée un peu plus haut, là où le ciel vient caresser l’horizon de ses nuages si légers qu’ils en seraient presque transparents. Un autre bleu entre dans le cadre de temps à autre : celui de la mer.

Les plages d’Oran vues de l’avion…

On aperçoit les plages d’Oran, les vagues qui s’écrasent sur le sable et on sentirait presque la douce brise marine à travers les images. L’avion vole au-dessus de la méditerranée pendant quelques minutes.

« On se croirait au désert », commente le passager devant le contraste de la mer et des tons chauds du paysage urbain. « On ne dirait pas qu’on est à Oran », relève-t-il.

Bientôt, les nuances de doré laissent place à la verdure. De vastes champs aux couleurs du printemps s’étendent à perte de vue, allant rejoindre le littoral au loin.

L’atterrissage tant attendu

La terre devient de plus en plus proche de l’objectif de la caméra : l’avion est en train d’atterrir. Il descend à une vitesse rapide mais constante, ne troublant en aucun cas la stabilité à l’intérieur de l’engin.

La piste d’atterrissage se dessine et devient plus claire, jusqu’à ce qu’elle ne soit plus qu’à quelques mètres de l’avion. C’est la promesse de retrouvailles tant attendues.

Il est 15 h, heure locale. La voix d’un steward vient annoncer, en français et en anglais, la fin du voyage. Quelques dernières instructions sont données et les « au revoir » sont faits. À peine son discours fini, un passager s’exclame, « Merci ! » ; l’impatience dans sa voix est palpable.

Enfin, l’avion rejoint le terminal avant de s’arrêter à bon port.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus