Visas dorés : de nombreux pays proposent la résidence contre un investissement

Le :

Les pays qui proposent des permis de séjour ou la citoyenneté contre un investissement n’ont jamais été aussi nombreux, rapporte Courrier Expat dans son édition du 22 novembre 2019.

 

« Partout dans le monde, les frontières se ferment pour les migrants et les réfugiés, mais restent largement ouvertes pour ceux qui peuvent payer. Les riches peuvent aujourd’hui acheter des visas – ou même acquérir la citoyenneté – dans des pays tels que la Thaïlande, la Lettonie ou le Royaume-Uni moyennant le paiement d’une somme forfaitaire, un ‘don’ ou encore un investissement important dans le pays », écrit le site d’information américain Quartz, repris par Courrier Expat.

 

Le Monténégro figure parmi les derniers pays à lancer leur programme d’accès à la citoyenneté par l’investissement, indique Courrier Expat. Depuis quelques jours, l’Arabie saoudite propose également la résidence permanente contre un investissement de 800.000 riyals, ou encore un permis de séjour d’un an renouvelable contre 100.000 riyals, ajoute la même source, qui cite Quartz. Les titulaires de ces titres pourront faire des affaires dans le pays, cette mesure visant à favoriser la diversification économique.

 

Plus de 165 pays proposent actuellement des programmes similaires, note Courrier Expat. L’Espagne aurait délivré près de 25.000 « visas dorés » en 2018, contre un investissement de 500.000 €, ajoute le média, qui cite The Financial Times. La Hongrie, le Portugal et la Lettonie font également partie des pays qui utilisent cette pratique.

 

Le Royaume-Uni est le pays qui se montre le plus gourmand, selon Courrier Expat, proposant la résidence permanente contre un investissement de 2 millions de livres sterling pour les ressortissants non européens.

 

Ces « visas dorés » auraient offert à 100.000 personnes la résidence permanente dans un pays de l’Union européenne et auraient apporté aux économies européennes une manne de 25 milliards de dollars au cours des dix dernières années, détaille Courrier Expat.

 

Un rapport de Transparency International indique que de nombreux amateurs de ces visas seraient plus intéressés par la mobilité qu’offre un deuxième passeport que par la possibilité de s’installer dans un nouveau pays, poursuit Courrier Expat. Ce raisonnement explique le succès de Chypre, de Malte et de la Bulgarie en la matière. Ces pays permettent en effet à des demandeurs qui n’y résident pas de façon permanente d’accéder à la nationalité et donc la citoyenneté européenne, souligne la même source.

 

Cette pratique est à l’origine de nombreux abus que Transparency International dénonce régulièrement, note Courrier Expat. Les autorités de Nicosie, la capitale chypriote, ont dû annoncer début novembre qu’elles retiraient la nationalité à 26 bénéficiaire de visas dorés, explique le média.

Partager sur :
Quoi de neuf ?
Grève en France : cinq vols Air Algérie annulés
Cinq vols de la compagnie Air Algérie, prévus ce mardi 10 décembre, ont été annulés, a appris VVA auprès de Amine Andaloussi, porte-parole de la compagnie aérienne nationale.   « Nous avons cinq vols annulés : deux au départ...