1. Accueil
  2. Actualités
  3. Visas pour les étudiants étrangers : bras de fer entre Trump et les universités américaines
Actualités

Visas pour les étudiants étrangers : bras de fer entre Trump et les universités américaines

Les universités américaines de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont porté plainte au tribunal ce mercredi contre la décision du gouvernement américain visant à empêcher les étudiants étrangers de rester sur le territoire américain

Les universités américaines de Harvard et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont porté plainte au tribunal, ce mercredi 8 juillet, contre la dernière décision du gouvernement américain.

Ce dernier veut empêcher les étudiants étrangers de rester sur le territoire américain à la rentrée si leurs écoles ne fournissent que des cours en ligne, rapporte le média américain ABC News.

La plainte cherche à mettre en pause la mesure du gouvernement américain, arguant que l’administration du président Donald Trump a pris la décision dans l’objectif de faire pression aux universités afin qu’elles rouvrent leurs portes au milieu de la pandémie du coronavirus.

« La décision a été annoncée sans préavis, sa cruauté n’ayant été surpassée que par son inconscience », a dénoncé le président de Harvard, Larry Bucow.

La plainte déposée par les universités américaines intervient dans un contexte où le gouvernement américain, par le biais de l’agence américaine ICE chargée du contrôle de l’immigration et des frontières, a annoncé ce mardi que les étudiants étrangers possédant un visa F-1 et M-1 fréquentant des écoles fonctionnant entièrement en ligne ne pourront pas suivre des cours complétement en ligne tout en demeurant aux États-Unis.

Pas de visa pour les étudiants qui suivent les cours en ligne

« Le Département d’État américain ne délivrera pas de visa aux étudiants inscrits dans des écoles ou des programmes entièrement en ligne pour le semestre d’automne et ICE ne permettra pas à ces étudiants d’entrer aux États-Unis », a indiqué l’administration américaine.

« Les étudiants actifs actuellement aux États-Unis inscrits à de tels programmes doivent quitter le pays ou prendre d’autres mesures, telles que le transfert dans une école où l’enseignement est dispensé en personne pour conserver leur statut légal. Sinon, ils peuvent faire face à des conséquences sur le plan de l’immigration, notamment, mais sans s’y limiter, à l’ouverture d’une procédure d’expulsion », est-il précisé.


Y.B.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus