1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. « Voici comment j’ai voyagé seule (sans agence) dans le Sahara algérien »
Voyages et Tourisme

« Voici comment j’ai voyagé seule (sans agence) dans le Sahara algérien »

« Voici comment j’ai voyagé seule (sans agence) dans le Sahara algérien »

Sahara algérien / Par Leila / Adobe Stock pour VVA – Visas & Voyages

Destination touristique originale, l’Algérie, et bien qu’elle suscite la curiosité, inspire aussi l’hésitation chez certains voyageurs qui ne savent trop comment s’y rendre et profiter de son vaste Sahara.

Les touristes européens, dont les Français, sont soumis au visa pour pouvoir entrer dans le pays. Ils doivent donc déposer leurs demandes auprès du consulat d’Algérie le plus proche de leur lieu de résidence.

Ceci dit, l’Algérie a montré dernièrement sa volonté de s’ouvrir au tourisme, délivrant des visas à bon nombre de touristes étrangers qui n’ont pas manqué, suite à leur arrivée en Algérie, de s’émerveiller devant la beauté du pays et de partager leurs retours d’expérience sur les réseaux sociaux.

Voyage en Algérie : « Aller à Taghit est tellement simple »

Cela est notamment le cas de Mina, une jeune touriste belge qui revient pour la deuxième fois en Algérie. Sur son compte TikTok, elle montre comment elle a pu voyager seule, sans même faire appel à une agence de voyage, de l’Europe jusqu’au Sahara algérien.

Après avoir décroché son visa, cette touriste va monter dans un avion vers Oran, la capitale de l’ouest algérien. Elle passe se reposer d’abord dans son hôtel, puis décide de se rendre à Taghit l’enchanteresse, dans le sud algérien.

« Cela fait déjà quelque temps que je voyage seule à travers l’Algérie et vous avez été super intrigués de savoir comment j’ai fait pour aller sans agence dans le désert », indique cette touriste qui assure que « pour aller à Taghit, c’est super simple ».

Tourisme en Algérie : le Sahara à portée de main et au moindre coût

Pour ce faire, il lui a suffi de se rendre dans la gare ferroviaire de la ville d’Oran, dont l’architecture n’a pas manqué de la séduire. De là, elle a pris le train de nuit avec couchette, dont le ticket lui a couté seulement 1870 DZD, soit moins de 10 €.

Le train l’avait mené à la ville de Bechar d’où elle comptait prendre un bus vers Taghit pour seulement « une centaine de dinars ». Toutefois, et comme elle n’avait pas réservé une chambre d’hôtel à l’avance, elle a pris un taxi qui connaissait une maison d’hôte à 3.000 dinars la nuitée, soit 12,5 €.

La touriste confie qu’elle était « impatiente de découvrir le Sahara » et que cela constituait pour elle « un rêve de gosse ». L’Algérie lui a permis de réaliser son rêve à moindre coût, lui offrant au passage des vues féériques et des endroits que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

En effet, la touriste a pu savourer un magnifique coucher de soleil sur une infinité de dunes de sable et découvrir plusieurs sites touristiques comme le Vieux Ksar. Elle a aussi pu profiter de sa soirée dans sa maison d’hôte où elle a pu manger, chanter et danser avec une population locale très accueillante.

SUR LE MÊME SUJET :

Transavia : magnifique survol du Sahara algérien (vidéo)

PHOTO – Le lac Oum el Raneb, dans le Sahara algérien

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus