1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie : la crainte d’un nouveau variant importé
Air Algérie

Vols Air Algérie : la crainte d’un nouveau variant importé

Les frontières de l’Algérie sont partiellement ouvertes depuis le 1er juin dernier. Une quinzaine de vols hebdomadaires sont assurés au départ de France, d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie, de Turquie et de Tunisie.

Certains de ces pays, comme la Tunisie, la France et l’Espagne, vivent actuellement une situation sanitaire difficile, avec une forte présence du variant Delta (ex-indien).

Pour l’instant, les autorités algériennes ont décidé de maintenir le même programme de vols. Aucune décision de suspension de vols n’a été prise avec les pays qui connaissent une flambée de l’épidémie.

Peu de cas de contamination parmi les voyageurs algériens

Les chiffres des contaminations parmi les passagers confinés sont prévus. Jusqu’au 14 juillet, une dizaine de cas positifs ont été détectés sur plus de 22.000 passagers qui ont transité par les hôtels réquisitionnés par l’État.

La décision de maintenir les frontières partiellement ouvertes a été soutenue par les membres du Comité malgré quelques divergences  (le Dr Bekkat Berkani a appelé à suspendre les vols avec certains pays).

Les experts sont d’accord sur un point : le variant Delta est déjà présent en Algérie, le nombre de vols est limité et le protocole sanitaire est strict : test PCR de moins de 36 h avant le départ, confinement de cinq jours et second test à la fin du confinement.

Vols vers l’Algérie : la crainte d’un nouveau variant

Pour les experts, l’actuelle explosion du nombre de cas de covid-19 en Algérie (1 350 nouvelles contaminations durant les dernières 24 h, un nouveau record) n’a aucun lien avec la réouverture partielle des frontières.

«  Vous savez, lorsque l’épidémie est déjà installée dans la communauté, ce ne sont pas les quelques individus susceptibles porteurs du virus qui changer quelque chose a choisi une décision quant à la physionomie générale », rappelle le Pr Mohamed Belhocine, dans un entretien publié ce samedi 24 juillet par le site d’information TSA – Tout sur Algérie.

En revanche, la nouvelle crainte des experts sanitaires algériens est de voir arriver en Algérie une nouvelle variante avec les voyageurs. Une perspective «  qui pourrait rendre la situation encore plus compliquée  », explique le Pr Belhocine.

L’Algérie est très en retard dans sa campagne de vaccination et l’apparition de nouveaux variants risque de semer le chaos.

Plusieurs experts internationaux n’excluent pas l’apparition de nouveaux variants dans les prochaines semaines et les prochains mois. « On ne sait pas pour l’instant si dans les semaines à venir, il n’y aura pas un nouveau variant qui échapperait éventuellement à la vaccination. Ce qui serait un scénario catastrophe totale », conclut le Pr. Belhocine.

L’expert n’appelle pas clairement à suspendre les vols et à les frontières mais, à traverser ses déclarations, il dit clairement que le maintien des vols internationaux constitue désormais une menace sanitaire pour l’Algérie.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus