1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie : l’appel émouvant d’un passager confiné à Oran
Air Algérie

Vols Air Algérie : l’appel émouvant d’un passager confiné à Oran

Après les critiques formulées contre les mesures décidées par le gouvernement, des passagers arrivés en Algérie livrent des témoignages assez négatifs sur les conditions de confinement dans les différents hôtels réquisitionnés par l’État.

Parmi eux, le journaliste Raouf Harzallah qui a pointé du doigt le non-respect des mesures sanitaires dans l’hôtel où il est confiné depuis son arrivée en Algérie.

Il n’y a pas que les conditions de confinement et le non-respect des mesures sanitaires qui suscitent la colère. Certains passagers, venus pour assister à l’enterrement d’un proche, réclament d’être dispensés de la période d’isolement pour pouvoir enterrer leur proche.

Venus enterrer leur fils de 13 ans

C’est le cas de ce passager arrivé à bord du vol d’Air Algérie en provenance de Marseille, confiné au complexe les Andalouses d’Oran. Il a lancé un appel aux autorités à travers une vidéo largement relayée ces dernières heures sur les réseaux sociaux.

« Je ne suis pas venu pour passer du temps. Mon fils de 13 ans s’est suicidé. Je l’ai trouvé mort dans sa chambre après qu’il ait joué à un jeu. Je ne peux pas accepter que les autres enterrent mon fils alors que je suis confiné à l’hôtel », explique le voyageur, très ému.

Il appelle le président Tebboune, le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur à intervenir pour qu’il puisse sortir assister à l’enterrement de son fils. De son côté, son épouse appelle les autorités à intervenir. « Mettez-vous à notre place. Je n’ai rien contre le confinement si je n’avais pas à enterrer mon fils », déclare-t-elle en pleurs.

« Laissez-nous assister à l’enterrement de nos proches »

Ce n’est pas la première fois que les proches de personnes décédées montent au créneau pour demander à être exemptés de la période de quarantaine. Après l’arrivée du premier vol d’Air Algérie depuis Paris, des passagers qui ont perdu des proches ont demandé à sortir pour pouvoir assister à l’enterrement.

« Mon père est mort, il arrive à 14 h. Il n’y a personne à la maison. On est tous confinés ici », affirme un voyageur depuis son lieu de confinement.

« Laissez-nous assister à l’enterrement de nos proches. Laissez-nous partir », a lancé un autre passager arrivé de Paris qui a perdu sa mère et qui est empêché d’assister à son enterrement.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus