1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie : les étudiants bloqués appelés à s’inscrire
Air Algérie

Vols Air Algérie : les étudiants bloqués appelés à s’inscrire

La sixième phase de rapatriement de la compagnie Air Algérie se poursuit malgré la réduction importante du nombre des vols qui étaient au programme.

Initialement, Air Algérie devait effectuer 139 vols à partir de cinq pays différents depuis onze destinations. Mais depuis le 10 janvier, seuls les vols depuis Paris Orly sont opérés, à raisons de deux dessertes quotidiennes jusqu’au 31 janvier.

C’est très peu pour rapatrier les milliers d’Algériens toujours bloqués à l’étranger. Pour l’heure, rien n’a filtré sur les intentions du gouvernement. On sait seulement que des consulats continuent de recevoir les inscriptions des candidats au rapatriement.

Articles en Relation

Les boursiers appelés à s’inscrire en vue d’un rapatriement

Ce mercredi 13 janvier, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a également invité les boursiers bloqués à l’étranger et ceux dont les bourses expirent à s’inscrire sur la plateforme numérique dédiée au rapatriement.

Les concernés devront s’inscrire sur le site avant le 16 janvier 2021, a précisé le ministère. Cette opération vise à recenser les boursiers candidats au retour en Algérie qui relèvent du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Aucune date n’a été annoncée concernant un éventuel rapatriement.

Les inscriptions toujours ouvertes

Malgré l’interruption des vols de rapatriement, il est constaté que les inscriptions ne sont pas suspendues pour autant. En effet, le consulat général d’Algérie à Lyon a annoncé que les inscriptions étaient toujours ouvertes sur le site dédié au recensement des candidats au rapatriement.

La poursuite des inscriptions pourrait signifier une reprise prochaine des vols de rapatriement. L’interruption des vols Air Algérie a suscité la colère des ressortissants algériens bloqués à l’étranger. À Lyon, ils ont manifesté devant le consulat et à l’aéroport.

Selon le député de l’émigration Noreddine Belmeddah, c’est la gestion controversée des listes de rapatriement qui a poussé les autorités à réduire fortement le nombre des vols. Les attestations d’entrée et de sortie auraient également profité à des personnes qui ne répondaient pas aux critères notamment des binationaux et des commerçants, selon certaines sources.

Ce mercredi, les services de la police des frontières à l’aéroport d’Alger ont interpellé des passagers en possession de fausses attestations. Ils ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Dar El Beida, selon Echourouk News.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus