1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie, prix : appels à appliquer les décisions de Tebboune
Air Algérie

Vols Air Algérie, prix : appels à appliquer les décisions de Tebboune

Depuis plusieurs semaines, l’amélioration de la situation sanitaire se confirme en Algérie. Au dernier bilan des autorités sanitaires, rendu public en fin de journée d’hier mardi 3 mai, le pays n’a, encore une fois, enregistré aucun nouveau cas et aucun décès au Covid-19.

Même le mois de Ramadan, tant redouté pour une éventuelle recrudescence de l’épidémie, n’a connu aucune incidence sur la stabilité de la situation. Visiblement, les prévisions optimistes des spécialistes du secteur sanitaire se confirment de plus en plus.

Appels à « à l’ouverture totale » des frontières algériennes

Dans ce contexte, les appels à une augmentation des dessertes aériennes vers le pays se multiplient. Le député des Algériens en France et membre de la commission des affaires étrangères à l’APN, Abdelouahab Yagoubi, a réitéré, ce mardi 3 mai, son appel à une réouverture plus conséquente des frontières.

« J’appelle solennellement le gouvernement à accélérer l’application des instructions du président de la République pour réviser les prix des billets et augmenter le nombre des dessertes », écrit le député sur sa page Facebook.

En outre, le représentant des Algériens de France appelle également « à l’ouverture totale des frontières et à la libération du secteur du transport aérien et maritime ».  

Pour rappel, le président Abdelmadjid Tebboune avait ordonné, lors du Conseil des ministres du 24 avril, de réviser les tarifs des billets de transports aériens et maritimes avant la saison estivale. Mais plus de dix jours après la réunion, aucune décision n’a été annoncée alors que l’été approche à grands pas. Le nombre de vols Air Algérie n’a été augmenté et les prix ne baissent toujours pas.

Réouverture des aéroports du sud aux vols internationaux : la tutelle sollicitée  

Pour sa part, le député de l’émigration Tawfik Khedim a demandé au ministère des d’ouvrir d’autres aéroports algériens aux vols internationaux. Dans une question écrite adressée au premier responsable du secteur, il met l’accent sur la nécessité de la réouverture des aéroports des wilayas du sud du pays aux vols internationaux.  

A ce propos, l’élu rappelle que « plusieurs destinations restent dans l’attente d’une reprise et d’une augmentation des vols, au vu de la demande qu’elles connaissent (Tlemcen, Sétif, Bejaïa, Batna, Chlef …) ». De surcroît, il ajoute que cela concerne également « plusieurs destinations du sud algérien ».

Dans le document portant la lettre adressée au ministre, Tawfik Khedim cite la destination d’El Oued ainsi que les wilayas avoisinantes, qui restent à ce jour, inaccessibles depuis les aéroports français.

La réouverture des aéroports de ces destinations devra permettre aux Algériens établis en France de « visiter les différentes régions du sud algérien, ce qui contribue à la création d’une dynamique multidimensionnelle (touristique, économique…) », souligne encore le député.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus