1. Accueil
  2. Taux de Change
  3. Vols Air Algérie : quel impact sur le marché noir de la devise ?
Taux de Change

Vols Air Algérie : quel impact sur le marché noir de la devise ?

Cela fait trois semaines depuis que les vols internationaux de la compagnie aérienne Air Algérie ont partiellement repris. Des compagnies aériennes étrangères assurent également des vols en aller-retour avec l’Algérie.

En plus d’une reprise des vols, les autorités algériennes ont supprimé les autorisations d’entrée et de sortie du territoire national.

Actuellement, un ressortissant algérien peut voyager librement vers la Tunisie (sans visa) et la Turquie (le pays délivre des visas aux Algériens). La principale contrainte réside dans l’obligation de se soumettre à un confinement obligatoire de cinq jours au retour en Algérie.

Reprise des vols : vers un assouplissement du confinement

L’autre contrainte concerne le nombre de vols disponibles et le coût des billets d’avion. Mais des informations font état d’une probable hausse du nombre de vols dans les prochains jours et d’un assouplissement des mesures sanitaires pour les voyageurs arrivant en Algérie. Il est notamment question d’une révision du dispositif de confinement des passagers.

Par ailleurs, les trois prochains mois (juillet, août et septembre) verront les départs vers l’étranger, notamment en France, de milliers d’étudiants nouvellement inscrits dans les universités internationales.

Malgré la perspective d’une accélération de reprise des vols dans les prochains jours, le marché noir de la devise (Square Port Saïd) reste étrangement calme. L’euro, principale devise échangée, est vendu autour de 210 à 211 dinars algériens. Le dollar reste à 176-177 dinars algériens.

Marché noir de la devise : les acheteurs sont absents

Pourquoi un tel calme sur le marché parallèle de la devise ? « Il n’y a pas d’acheteurs. Les gros clients ont disparu », commente un intervenant. Par « gros clients », il entend les importateurs et les hommes d’affaires qui transfèrent régulièrement d’importantes sommes vers l’étranger.

Selon les intervenants, la véritable valeur du dinar algérien face aux principales devises sur le marché parallèle sera connue avec la reprise des vols touristiques vers les pays européens.

Quatre pays de l’espace Schengen (France, Italie, Espagne et Allemagne) ont déjà repris partiellement le traitement des demandes de visas C (visas de tourisme) pour certaines catégories d’Algériens. Les premiers voyages touristiques vers l’Europe pourraient être autorisés dès cet été.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus