1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie : qui a besoin d’une autorisation spéciale ?
Air Algérie

Vols Air Algérie : qui a besoin d’une autorisation spéciale ?

C’est parti. Depuis ce vendredi 4 décembre, Air Algérie reprend ses vols de rapatriement à l’international. Premier pays concerné : la France, avec la mise en vente de trois vols Alger-Paris-Orly : vendredi 4, dimanche 6 et mardi 8 décembre. Des vols retour sont prévus aux mêmes dates.

Dans son communiqué publié hier jeudi, Air Algérie précise les conditions de voyage au départ d’Algérie. Sur ce point, rien n’a changé par rapport aux précédents vols.

Les Algériens détenteurs d’un visa de tourisme ne sont toujours pas autorisés à voyager, les frontières algériennes étant toujours fermées. Vers la France, les vols sont ouverts aux catégories suivantes : les citoyens européens et les membres de leurs familles (conjoints, enfants) détenteurs d’un visa, les étrangers résidents en France et les Algériens détenteurs d’un visa D (visa d’installation) délivré par un pays de l’espace Schengen.

Qu’en est-il pour les vols Air Algérie depuis l’étranger ?

Qui peut voyager ? Peut-on acheter des billets pour des départs de l’étranger ? Sur ce point, Air Algérie ne fournit aucune information. Le communiqué de la compagnie aérienne nationale reste muet sur cet aspect. Et pour cause : ce n’est pas la compagnie qui gère les vols de rapatriement depuis l’étranger.

Pour l’heure, une seule certitude : les Algériens qui ont voyagé avec un visa avant le confinement et qui sont bloqués à l’étranger sont concernés par les vols de rapatriement.

Dans un communiqué publié dimanche, le Consulat d’Algérie à Montréal a détaillé les critères d’éligibilité à ces vols.

Pour pouvoir voyager, ils sont invités à s’inscrire auprès des représentations diplomatiques algériennes à l’étranger (ambassades et consulats). Ils doivent également avoir en leur possession un billet confirmé sur le vol et présenté un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant le vol.

« Attestation d’entrée exceptionnelle en Algérie », « Autorisation de sortie »

Mais dans un communiqué publié lundi 30 novembre, Air Algérie a élargi la possibilité d’emprunter ses vols de rapatriement aux « voyageurs souhaitant regagner le pays pour des raisons exceptionnelles d’urgences notamment d’ordre sanitaire, humanitaire ou en cas de force majeure à caractère professionnel ou économique ».

Les critères d’éligibilité et les modalités pour ces catégories n’ont pas été précisés par Air Algérie. En réalité, ce critère n’est pas nouveau. Actuellement, des Algériens, des étrangers et des binationaux voyagent à bord des vols Air France et ASL Airlines entre la France et l’Algérie, notamment pour des raisons professionnelles. Le même principe devrait être retenu pour les vols Air Algérie.

Pour pouvoir voyager, le passager devra solliciter et obtenir une « Attestation d’entrée exceptionnelle en Algérie ». Le document est délivré, à la demande, par le ministère de l’Intérieur. Il concerne les catégories citées dans le communiqué d’Air Algérie.*

Pour les sorties, l’autorisation concerne les Algériens munis d’un visa de tourisme qui doivent quitter le pays pour des soins ou un voyage important. Pour sortir, ils devront obtenir une « Autorisation de sortie », également délivrée par le ministère de l’Intérieur.

Bien entendu, les binationaux, les Algériens résidents à l’étranger et les titulaires de visa D n’ont pas besoin de cette autorisation pour sortir.

Comment obtenir ces documents ? En sollicitant le ministère de l’Intérieur si on est en Algérie ou via les représentations diplomatiques algériennes quand on est à l’étranger.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus