1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie, voyageurs vaccinés : les réponses de Bekkat Berkani
Air Algérie

Vols Air Algérie, voyageurs vaccinés : les réponses de Bekkat Berkani

Environ 32 000 Algériens sont en attente d’une autorisation de sortie du territoire pour pouvoir voyager pour différents motifs. Pourquoi ne pas les autoriser à voyager ?

Il y a ceux qui sortent et qui reviennent qui peuvent poser problème. En ce qui concerne les titulaires de visas de regroupement familial et les étudiants, à mon avis, il faut qu’ils soient autorisés à partir. Encore une fois, c’est une décision politique. Il faut de la transparence comme l’a déjà déclaré le président de la République.

Est-ce que vous confirmez la présence des quatre variants (britannique, nigérian, sud-africain et brésilien) en Algérie comme annoncé ce lundi par le Pr Lounici chef de service de médecine interne au CHU de Tlemcen ?

Je ne suis pas en mesure de confirmer. S’ils ont les moyens de faire du séquençage à Tlemcen, c’est qu’ils savent de quoi ils parlent. C’est à l’institut Pasteur de confirmer.

Est-il envisageable d’autoriser l’entrée en Algérie des voyageurs vaccinés comme vient de le faire la Tunisie ?

La Tunisie parle des touristes. Comme nous n’avons pas de touristes, on parle forcément des Algériens de l’étranger. Quelqu’un qui est vacciné est immunisé, mais rien ne dit scientifiquement qu’il ne peut pas transmettre le virus s’il est contaminé.

Articles en Relation

La vaccination est une garantie en règle générale, mais ajouter un double dépistage ce serait mieux. Il faudrait penser à ne pas tomber dans le piège de la discrimination. Des Algériens qui n’ont pas accès au vaccin pourraient réclamer le droit d’entrer eux aussi. D’un point de vue éthique, on ne peut pas faire de discrimination entre Algériens.

Êtes-vous favorable à l’idée de laisser les Algériens vaccinés sortir du territoire national ?

Nous sommes dans une situation de détresse vaccinale. Il y a des pays qui sont à 40 % de personnes vaccinées. Ils peuvent revenir à une situation normale. Chez nous, on polémiquera longtemps à ce sujet. Il y a une situation ubuesque. Donc, il faudrait d’abord qu’il y ait des vaccins pour penser à cette éventualité. Nous n’allons pas rester éternellement isolés. La Tunisie prend le risque en adoptant des mesures. On doit passer cette période le temps que ça se calme dans les pays émetteurs.

En parlant de pays émetteurs, les vols de rapatriement Air Algérie vont-ils reprendre si la stabilité se confirme en France ?

Je pense que rapatrier des gens qui sont en rade à l’étranger pour différents motifs est nécessaire. Les vols de rapatriement doivent reprendre quand les conditions seront réunies. C’est une décision exclusivement politique.

La décision revient au président de la République, mais je pense qu’à titre humanitaire, on ne peut pas laisser les Algériens en situation difficile à l’étranger. Seulement, la méthode doit changer. Ce sont les consulats qui doivent s’en occuper.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus