1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols Air Algérie, voyageurs vaccinés : les réponses de Dr Bekkat Berkani
Air Algérie

Vols Air Algérie, voyageurs vaccinés : les réponses de Dr Bekkat Berkani

L’Algérie, qui était l’un des derniers pays à avoir maintenu ses frontières fermées depuis le début de la crise sanitaire, a finalement décidé d’autoriser une reprise partielle des vols internationaux à compter du 1er juin.

La compagnie nationale Air Algérie devrait reprendre ses vols de rapatriement pour permettre à des milliers d’Algériens bloqués à l’étranger de rentrer au pays. Les détails de la réouverture décidée par les autorités n’ont toujours pas encore été dévoilés.

La reprise des vols internationaux en Algérie intervient au moment où l’Europe commence à déconfiner et s’ouvrir au tourisme. D’ailleurs, l’Union européenne a décidé, ce mercredi 19 mai, d’ouvrir ses frontières à tous les voyageurs vaccinés, quel que soit le pays de provenance.

Autorisations de sortie : les propositions de Bekkat Berkani

L’Algérie est concernée par cette ouverture. Mais pour que les Algériens munis de visas de tourisme puissent se rendre en Europe, ils devront d’abord obtenir l’accord des autorités algériennes.

Or, pour l’instant, même les Algériens munis de visas d’installation dans des pays autres que la France ne sont pas autorisés à voyager. Ils seraient plus de 31.000 à attendre une autorisation de sortie du territoire nationale.

Les choses vont-elles évoluer à compter du 1er juin ? Pour l’heure, les autorités algériennes n’ont pas fait connaître leurs intentions concernant la gestion des autorisations d’entrée et de sortie du territoire national.

« Il faut établir un ordre de priorité », explique à visa-algerie.com, le Dr Bekkat Berkani, membre du Comité scientifique. « Je pense que les autorisations (d’entrée et de sortie d’Algérie) ne doivent pas être gérées par le ministère de l’Intérieur. Il faut centraliser, créer un endroit où les gens présentent leur cas pour voyager (soins, contrat de travail, etc) mais il ne faut pas pénaliser les gens. Il faut permettre aux gens de voyager plus facilement » , détaille-t-il.

L’Europe doit d’abord reconnaître le certificat de vaccination algérien

Concernant les vols entrant vers l’Algérie, le Dr Bekkat Berkani réitère sa proposition de confier l’opération de rapatriement aux consulats et éviter les entraves bureaucratiques constatées lors des dernières opérations. « Il y a eu beaucoup d’abus. Il faut faciliter les démarches administratives pour les départs et les arrivées », ajoute le Dr Bekkat.

Au sujet des destinations qui seront choisies, Dr Bekkat Berkani explique que le rôle du Comité scientifique est de déterminer le protocole sanitaire à suivre et à veiller à son application stricte. « C’est aux autorités de déterminer les destinations en fonction des demandes », explique-t-il.

Au sujet de l’ouverture des frontières européennes pour les voyageurs vaccinés, le Dr Bekkat Berkani explique qu’il faudrait d’abord que l’Europe reconnaisse le certificat de vaccination que les autorités sanitaires algériennes donnent aux personnes vaccinées. Il estime toutefois que même dans le cas où l’Europe accepte le certificat de vaccination émis par l’Algérie, il faudrait y aller progressivement.

Au vu de l’amélioration constante de la situation en Europe, le Dr Bekkat Berkani se montre optimiste. Il estime que la réussite de la reprise des vols en Algérie va permettre plus d’ouverture à l’avenir. « Comme les choses avancent positivement des deux côtés, les voyages entre l’Algérie et la France pourraient ne plus représenter de danger dans quelques mois », explique-t-il.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus