1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols France – Algérie : pourquoi les prix devraient rester élevés
Voyages et Tourisme

Vols France – Algérie : pourquoi les prix devraient rester élevés

Après plusieurs jours d’accalmie, les prix des billets d’avion entre la France et l’Algérie repartent en forte hausse en ce début février. Il faut désormais débourser au moins 590 € pour un aller simple si on veut voyager dans les prochains jours. Une tendance qui devrait se poursuivre pour au moins trois raisons.

1. Une situation sanitaire favorable. Que ce soit en Algérie ou en France, les conditions sanitaires s’améliorent depuis plusieurs jours.

Les autorités françaises ont annoncé le calendrier de la levée de certaines restrictions mises en place après l’arrivée du variant Omicron. En Algérie, les restrictions commencent à être levées, avec le retour des élèves en classes ce dimanche.

Les autorités françaises ont actualisé la carte voyages en fin de semaine dernière. Aucun pays ne figure sur la liste rouge. La prochaine étape pourrait être la levée de l’obligation de présenter un test négatif avant de voyager en France pour les passagers vaccinés.

Une telle décision va contribuer à la hausse de la demande sur les voyages.

2. Une demande en forte hausse. Comme on a pu le voir, la demande sur les vols vers l’Algérie est repartie à la hausse ces derniers jours.

Les vols d’Air Algérie affichent complet jusqu’à la fin du programme hivernal et à ce rythme, les compagnies étrangères ne tarderont pas à faire le plein également. Résultat : les prix des billets d’avion flambent.

Cette hausse de la demande s’explique par la période des vacances scolaires en France mais aussi par l’amélioration de la situation sanitaire. La crainte de voyager est moins forte qu’au début de l’année au moment de la déferlante Omicron.

L’arrivée du Ramadan devrait également booster la demande sur les voyages entre la France et l’Algérie. Le mois sacré est propice aux visites familiales.

3. Une offre de vols insuffisante. Alors que la demande est très forte, l’offre n’a pas évolué depuis la rentrée. On compte une cinquantaine de vols par semaine entre la France et l’Algérie, répartis entre Air Algérieet cinq compagnies européennes : Air France, Transavia, ASL Airlines, Vueling et Volotea.

Les pouvoirs publics doivent réfléchir à une hausse du nombre de vols entre les deux pays, mais aussi à une répartition des destinations en France de sorte à éviter de concentrer les vols sur Paris comme c’est le cas actuellement. La demande est importante hors de la capitale française. 

L’augmentation des vols vers d’autres aéroports que celui d’Alger est aussi souhaitée. Les vols vers Oran attirent beaucoup de monde, c’est un fait. L’Algérie a la possibilité d’ouvrir d’autres aéroports pour accueillir des vols internationaux.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus