1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols France – Algérie : un marché en baisse de 92 %
Voyages et Tourisme

Vols France – Algérie : un marché en baisse de 92 %

Gravement impacté par la crise sanitaire, le secteur du transport aérien se remet petit à petit notamment après l’avènement de la vaccination.

Désormais, les perspectives sont moins sombres qu’elles ne l’étaient au printemps 2020 quand le covid-19 paralysait la planète entière. Néanmoins, il faut savoir que les compagnies aériennes n’auraient pas pu survivre au choc de la crise sanitaire sans l’aide des États. 

En France, des professionnels du domaine se mobilisent pour demander que cette aide se poursuive, car le secteur n’est pas complètement rétabli, explique-t-ils.

Comme rapporté par le site l’Écho touristique ce lundi 25 octobre, la Fédération nationale de l’aviation et de ses métiers (FNAM), qui représente plus de 95 % de la flotte et des activités du secteur du transport aérien français, a demandé le maintien de l’aide de l’État au profit des compagnies aériennes.

La FNAM veut pour preuve les chiffres en chute des activités de plusieurs marchés dans lesquels sont présentes les compagnies qui lui sont affiliées. Parmi les exemples cités par cette organisation, celui du marché algérien qualifié de « millionnaire » qui est actuellement à seulement 8 % de son activité de l’année 2019 soit avant la crise sanitaire, selon les intervenants.

Actuellement, 98 vols dont la moitié est accordée à Air Algérie, sont autorisés par les pouvoirs publics en Algérie. Entre l’Algérie et la France, 48 vols sont au programme chaque semaine depuis la fin du mois d’août 2021. Ce nombre de vols correspond à moins d’une seule journée de trafic aérien entre les deux pays avant la crise sanitaire. Résultat, les prix des billets d’avion ont explosé.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus