1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Vols sans confinement en Algérie : le témoignage d’une passagère
Voyages et Tourisme

Vols sans confinement en Algérie : le témoignage d’une passagère

Deux mois après l’entrée en vigueur de la réouverture partielle des frontières, les autorités algériennes ont décidé de lever la mesure du confinement obligatoire de cinq jours dans un hôtel.

Une mesure qui avait suscité beaucoup de critiques de la part des membres de la communauté algérienne à l’étranger et même de certains experts du comité scientifique.

Les passagers entrant en Algérie doivent à présent se munir d’un test PCR datant de 36 h et subir un second dépistage antigénique à leur arrivée en Algérie.

Articles en Relation

Ce second dépistage est pratiqué au niveau des aéroports comme le stipule le nouveau protocole décidé par le gouvernement.

Aéroport d’Alger : comment se déroule le test antigénique

La première expérience a eu lieu ce mercredi à l’aéroport d’Alger qui a abrité l’arrivée de trois vols commerciaux en provenance de Paris, Francfort et Barcelone.

Articles en Relation

Un espace a été aménagé par la direction de l’aéroport d’Alger pour faire office de laboratoire afin d’organiser l’opération de dépistage.

Dans un témoignage publié sur Facebook, une passagère arrivée à bord du vol Air France AF 4144 s’est confiée sur son expérience sur l’entrée en vigueur du nouveau protocole au niveau de l’aéroport d’Alger.

« On était plus de 400 personnes, un espace avec des chaises nous était réservé (pas d’espace ni entre les gens, la distance de 1m était loin d’être respectée). On a attendu, on a rempli une petite fiche, puis les agents ont passé 60 personnes pour les tests antigéniques, puis rappellent d’autres au fur et à mesure », relate la passagère. Elle conseille à ceux qui vont passer par cette expérience de sortir parmi les premiers de l’avion pour en finir rapidement.

« Une fois le test fait, si négatif (ce qui était mon cas), il vous donne un papier avec cachet “négatif au covid”, puis passage à la caisse (10 euros, 12 $ ou bien 1600 DA)’’, précise la passagère.

Après le test antigénique, les contrôles de police

Après le paiement du test antigénique, les passagers passent au niveau de la police des frontières pour présenter l’attestation confirmant qu’ils sont déclarés négatifs pour ensuite pouvoir récupérer leurs valises.

« Une fois les frais réglés, passage à la paf en remettant la petite fiche remplie, le test PCR de France et le cachet négatif du test antigéniques. Puis récupération des bagages », conclut-elle.

Comme pour rassurer ceux qui doutent encore de l’annulation de la mesure la plus controversée depuis la réouverture des frontières, cette dernière ajoute : « Je vous confirme qu’il n’y a aucun confinement pour les gens testés négatifs ».

Grâce à ce retour d’expérience, on en sait un peu plus sur le déroulement de l’opération, car pour le moment, ni la direction de l’aéroport d’Alger ni les compagnies aériennes n’ont communiqué à ce sujet.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus