1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Vols vers l’Algérie en juillet : le point sur la situation
Air Algérie

Vols vers l’Algérie en juillet : le point sur la situation

À deux jours de la fin du mois de juin, les autorités algériennes n’ont pas communiqué sur le programme de vols internationaux et les mesures sanitaires qui seraient adoptées pour le mois de juillet.

Air Algérie et les autres compagnies aériennes n’ont pour le moment pas reçu de notification officielle de la part des pouvoirs publics à ce sujet.

Pour l’instant, seule l’ambassade d’Algérie en Italie a annoncé cinq vols en juillet entre Alger et Rome. Mais ni Air Algérie ni le gouvernement n’ont confirmé.

Articles en Relation

Du côté du groupe public Hôtellerie Tourisme et Thermalisme, dont les hôtels accueillent les voyageurs en quarantaine, l’on a aucune visibilité sur la suite des événements.

Voici ce que nous savons à l’heure actuelle

Air Algérie : la compagnie aérienne nationale a proposé aux autorités un programme de vols semblable à celui opéré au mois de juin, à savoir des vols en aller-retour vers six pays et sept destinations : France (Paris, Marseille), Espagne (Barcelone), Allemagne (Francfort), Italie (Rome), Turquie (Istanbul) et Tunisie (Tunis).

Air Algérie attend toujours le feu vert du gouvernement pour lancer la commercialisation des billets. « C’est en bonne voie », nous a confié une source au sein du pavillon national à ce propos.

Air France : la compagnie française, qui n’a opéré des vols commerciaux qu’à partir de la deuxième quinzaine du mois de juin, a pour le moment programmé un seul vol commercial : un aller-retour entre Alger et Paris Charles de Gaulle, jeudi 1er juillet. Il s’agit du vol AF 4144 prévu à 13 h 20 de Paris. C’est le seul vol qui a été autorisé en juillet, a indiqué Air France à visa-algerie.com.

Transavia : la filiale low cost d’Air France se trouve dans la même situation que sa maison mère. Transavia a pour le moment l’autorisation d’opérer un vol commercial en date du 1er juillet en aller-retour entre Oran et l’aéroport de Paris Orly. Le vol est immatriculé TO 4960 dans le sens Orly-Oran et TO 4961 dans le sens Oran-Orly. Il est complet dans le sens Orly – Oran.

ASL Airlines : la compagnie aérienne française envisage de formuler une demande officielle aux autorités algériennes afin d’obtenir l’autorisation d’opérer un vol commercial entre la France et l’Algérie pour la première semaine du mois de juillet.

Turkish Airlines : de son côté, la compagnie turque a introduit une demande pour augmenter le nombre de vols commerciaux et attend un retour des autorités algériennes à ce sujet. La réponse des autorités dépendra du programme accordé à Air Algérie si la mesure de réciprocité adoptée au mois de juin est reconduite. Turkish Airlines pourrait être contrainte de garder un seul vol hebdomadaire entre Alger et Istanbul.

Lufthansa, Alitalia et Tunisair se trouvent, au même titre que les autres compagnies, dans l’attente d’une annonce officielle de la part des autorités algériennes.

De leur côté, les compagnies aériennes espagnoles ont été les seules à ne pas avoir opéré des vols commerciaux au mois de juin. Elles devraient être également absentes du programme des vols du mois de juillet.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus