1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Vols vers l’Algérie : les compagnies aériennes accusées d’opacité
Compagnies Aériennes

Vols vers l’Algérie : les compagnies aériennes accusées d’opacité

« Pourriez-vous nous dire comment être informé de la mise en vente des billets ? Comment sont-ils écoulés aussi vite sans aucune communication préalable ? Je ne comprends donc pas comment ils peuvent écouler autant de billets aussi rapidement sans communication aucune. Cette situation est vraiment pénible ».

Ces interrogations et ce commentaire d’une ressortissante algérienne bloquée à l’étranger résument le désarroi de ceux qui souhaitent voyager cet été depuis l’étranger vers l’Algérie.

Depuis la reprise des vols internationaux le 1er juin dernier, les annonces des compagnies aériennes se suivent et se ressemblent : des vols « complets » vers l’Algérie à peine quelques minutes après la mise en vente des billets.

Articles en Relation

Air Algérie, Air France, Transavia : les prochains vols complets

Les trois prochains vols prévus le 1er juillet entre la France et l’Algérie sont déjà complets :

  • Air France (AF4144) Paris Roissy Charles de Gaulle – Alger.
  • Air Algérie (AH 1011) Paris Orly – Alger
  • Transavia (TO 4960) Paris Orly – Oran

Qui a acheté ces billets ? Comment les clients ont-ils su pour l’ouverture des vols ? Mystère. Les Algériens résidents à l’étranger désireux de rejoindre le pays au mois de juillet n’arrivent plus à suivre. Les compagnies aériennes sont pointées du doigt. Elles sont accusées d’entretenir l’opacité sur les opérations de vente des billets.

En effet, Air Algérie, Transavia et Air France n’ont pas communiqué à leurs clients la date et l’heure du début des ventes de leurs billets pour leur vol du 1er juin.

Par exemple, la compagnie aérienne Transavia a ouvert les ventes sur son vol lundi à 9h30. À 11h02, la compagnie aérienne annonçait que le vol était déjà complet. Si on prend en considération le temps de rédaction du communiqué, sa validation et sa publication, on peut déduire que les billets du vol Transavia se sont vendus en moins d’une heure.

Même scénario avec le vol Air Algérie : la vente a été ouverte lundi au milieu d’après-midi. Vers 17h, les billets avaient tous été vendus.

Confusion avec les vols réguliers vers l’Algérie

Dans un autre registre, beaucoup d’Algériens ont également été victimes de la confusion entre les vols réguliers qui n’entrent pas dans le cadre de la réouverture des frontières et les vols commerciaux opérés depuis le 1er juin.

Certains auraient acheté des billets auprès des voyagistes et qui ont ensuite reçu des e-mails les informant que ces vols en question étaient annulés.

« Je tiens à vous informer sur l’arnaque. Des agences de voyages sont en train de vendre aux Algériens des billets d’avion. Une fois le montant débité, ils envoient un message comme quoi le vol est annulé », témoigne un client.

De leur côté, des agences de voyages en Algérie fustigent les compagnies au sujet de la vente des billets. « Posez la question aux compagnies pourquoi leurs vols sont inaccessibles sur leur site. Dites pourquoi et comment les vols sont complets juste après l’annonce des vols ? », s’interroge le gérant d’une agence de voyages algérienne.

Air Algérie accusé de vendre les billets en cachette

Sans surprise, c’est la compagnie aérienne Air Algérie qui suscite le plus de critiques. Lundi, le Forum de la communauté algérienne établie en Turquie a accusé la compagnie aérienne nationale d’avoir vendu des billets d’avion en cachette au niveau de l’aéroport international d’Istanbul.

Ce mardi, c’est au tour de l’ancien député de l’émigration, Noreddine Belmeddah, de formuler des critiques similaires.

« Malheureusement, ils ont commencé à vendre les billets d’avion vers l’Algérie depuis Istanbul, Tunis et Barcelone sans l’avoir annoncé », écrit l’ancien parlementaire sur sa page Facebook.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus