1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Vols vers le Maroc : le classement des pays suscite des critiques
Compagnies Aériennes

Vols vers le Maroc : le classement des pays suscite des critiques

Après trois mois de fermeture, le Maroc a rouvert ses frontières le 15 juin dernier sous certaines conditions. Un protocole strict avait été mis en place pour accueillir les passagers en provenance de l’étranger notamment les Marocains résidents dans différentes parties du monde.

Le gouvernement a procédé à un classement des pays selon leur situation sur le plan sanitaire. Deux listes ont été établies. La ”Liste A” regroupe les pays considérés comment étant sûrs d’un point de vue sanitaire. Les passagers en provenance de ce pays doivent présenter seulement un certificat de vaccination et/ou un résultat négatif d’un test PCR de moins 48 heures de la date d’arrivée au Maroc.

La liste B, dans laquelle figure notamment l’Algérie, contient des pays jugés peu sûrs qui connaissent une propagation des variantes du Covid-19 ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique.

Le système des listes suscite la colère des Marocains de l’étranger 

Si la présence de certains pays dans l’une des deux listes ne pose pas de problème, le choix de placer certaines destinations de la liste B suscite des critiques. Surtout que les citoyens marocains venant en provenance de ces pays sont obligés d’obtenir une autorisation exceptionnelle de voyage, présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures avant l’arrivée au Maroc et observer un confinement obligatoire de 10 jours.

Au Qatar, des Marocains ont exprimé leur mécontentement que leur pays de résidence soit classé dans la liste des pays à risque alors qu’il ne l’était pas jusqu’à la veille de la réouverture des frontières le 15 juin, rapporte le site d’information marocain Médias 24. Ils ne comprennent pas pourquoi le Qatar est dans la liste B alors que sa situation épidémiologique est meilleure que certains pays considérés comme sûrs.

Au Qatar, « depuis le 1er juin 2021, la moyenne des nouveaux cas par jour est de 87 cas parmi les membres de la population et 64 cas parmi les voyageurs. Cette tendance baissière se poursuit depuis mi-mai », explique un citoyen marocain établi au Qatar dans une déclaration accordée au site Médias 24.

Il estime que la quarantaine imposée aux passagers venant du Qatar « n’est vraiment pas justifiée étant donné la situation actuelle ».

Listes marocaines : un classement politique pour certains pays ?

Le constat fait par ce citoyen marocain établi au Qatar interroge sur quels critères le Maroc s’est appuyé pour classer les pays dans les deux listes en question.

Le cas du Qatar, qui est classé dans la liste B et dont la situation est nettement meilleure que des pays de la liste A, est identique à celle de l’Algérie qui présente des chiffres relativement bas par rapport à beaucoup de pays classés comme pays « sûrs » à l’image de la Tunisie qui connaît depuis plusieurs jours une détérioration de situation épidémiologique assez inquiétante.

D’ailleurs, la Tunisie vient d’être inscrite sur la liste rouge britannique alors que l’Algérie est maintenue dans la liste orange.

C’est à se demander si les calculs politiques n’entrent pas dans ce classement, car du point de vue sanitaire, rien ne justifie le maintien de l’Algérie ou du Qatar dans la liste des pays à risques alors que des pays plus touchés par le Covid-19 sont classés dans la liste A des pays considérés sûrs.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus