1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage au Maroc : des facilitations annoncées pour les MRE
Voyages et Tourisme

Voyage au Maroc : des facilitations annoncées pour les MRE

Dans le cadre des préparatifs pour le lancement de l’opération Marhaba 2022, prévu pour la mi-juin, les autorités marocaines ont entrepris une nouvelle série de mesures afin de faciliter les entrées vers le pays.

Le ministre des Affaires étrangères marocain, Nasser Bourita, est revenu mardi devant la chambre des représentants sur les préparatifs, déjà en cours, en prévision du lancement de l’opération. Ces derniers sont répartis sur plusieurs axes.

Il s’agit, entre autres, de mesures portant sur « l’amélioration des prestations consulaires » et du « renforcement du transport aérien et maritime ». Selon lui, le pays s’attend à des arrivées pouvant atteindre une moyenne de 35.000 personnes et 4.500 véhicules par jour.

Dans le volet du transport maritime, le même responsable a annoncé la mobilisation de 32 navires sur l’ensemble des lignes maritimes reliant les ports marocains à ceux de l’Espagne, de la France et de l’Italie. Ces traversées devront assurer une « capacité hebdomadaire d’environ 478.000 passagers et 123.000 voitures ».

À propos des entrées des Marocains résidant à l’étranger (MRE), avec leurs véhicules, les autorités ont annoncé de nouvelles mesures, à travers une circulaire datée du 31 mai 2022. Cette dernière porte sur la mise en place de nouvelles mesures de facilitation.

Marhaba 2022 : facilitations pour les entrées en véhicules des MRE

Dans le cadre de la relance de l’opération Marhaba 2022, suspendue pendant deux ans pour cause de la crise sanitaire, le Maroc a décidé de prolonger des délais de validité « des comptes d’Admission Temporaire (AT) des véhicules, arrivant à échéance durant les années 2020, 2021 et 2022 ». Ce prolongement sera jusqu’au 31 décembre de l’année en cours.

Ainsi, les personnes concernées sont invitées à se rapprocher « du bureau douanier de leur choix pour restituer l’ancienne carte d’AT et récupérer la nouvelle », peut-on encore lire dans la circulaire.

Les transferts des véhicules importés en AT, entre des non-résidents, habitant dans des pays différents, sont à nouveau autorisés, si « le bénéficiaire du transfert (cessionnaire) est lui-même le propriétaire du véhicule », ajoute la même source.

En outre, les autorités marocaines ont décidé d’assouplir le dossier de demande de « l’avantage fiscal prévu pour la mise à la consommation des véhicules de tourisme importés par les MRE âgés de 60 ans et plus ». Ces citoyens doivent justifier d’un séjour à l’étranger d’au moins 10 ans.

L’autorisation de conduite vers l’étranger d’un véhicule placé sous le régime de l’AT, par le conjoint ou par un descendant, est également supprimée. Par ailleurs, les MRE auront « la possibilité d’octroi d’un duplicata de la carte d’AT sur la base d’une déclaration sur l’honneur de perte de ce document ». 

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus