1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage au Maroc : vers une réouverture des frontières fin janvier
Voyages et Tourisme

Voyage au Maroc : vers une réouverture des frontières fin janvier

Depuis le 29 novembre dernier, les frontières du Maroc sont hermétiquement fermées. Seuls des vols spéciaux de rapatriement sont autorisés au départ du royaume pour les passagers étrangers. Les vols de rapatriement vers le Maroc sont suspendus depuis le 23 décembre. Les frontières sont fermées au moins jusqu’au 31 janvier.

Cette décision radicale a été prise par les autorités après l’apparition du variant Omicron. Mais cela n’a pas empêché sa propagation dans le royaume. Le Maroc est actuellement le pays du Maghreb qui enregistre le plus de cas dus au variant Omicron.

Ce qui suscite de vives critiques, notamment de la part des Marocains de l’étranger et des acteurs du tourisme. Ils estiment, en effet, que la décision de fermer les frontières les a lourdement pénalisés, sans avoir empêché la propagation du variant Omicron.

Réouverture des frontières marocaines : le Comité scientifique favorable

Dans ce contexte, le Comité scientifique s’attend à une réouverture des frontières marocaines dès la fin du mois en cours, rapporte ce dimanche 16 janvier le média local Hesspress.

Le Comité scientifique s’attend à ce que la décision de fermeture ne soit pas prolongée, car tous les indicateurs scientifiques montrent que ce n’est pas nécessaire”, écrit le média marocain qui cite Said Moutouakel, membre du Comité scientifique.

C’est le comité ministériel qui prend la décision mais nous attendons l’ouverture des frontières, d’autant plus que le variant Omicron, qui circule au niveau mondial, est présent actuellement au Maroc », a expliqué l’expert qui estime que plus rien ne justifie la prolongation de la fermeture des frontières marocaines.

De son côté, Tayeb Hamdhi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, a estimé que “l’entrée au Maroc de citoyens marocains ou de touristes étrangers totalement vaccinés, et avec un test négatif, est moins dangereuse d’un point de vue épidémiologique que la présence de citoyens ou résidents dont la vaccination est incomplète et qui ne respectent pas les mesures”.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus