1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage en Algérie : l’aéroport de Béjaïa sera fermé 3 jours
Voyages et Tourisme

Voyage en Algérie : l’aéroport de Béjaïa sera fermé 3 jours

Aéroport / Par Yakobchuk Olena / Adobe Stock pour VVA - Visas & Voyages

Les vols à destination de l’aéroport Abane Ramdane de Béjaïa seront déroutés vers d’autres aéroports algériens pendant trois jours, à compter du 18 mai. Les voyageurs ayant des vols à destination et au départ de cet aéroport doivent prendre leurs dispositions à cet effet.

L’aéroport de Béjaïa est desservi à l’international par plusieurs compagnies aériennes, dont la compagnie aérienne nationale Air Algérie, ASL Airlines, Transavia, Volotea et TUI Fly. Des vols domestiques sont également assurés par notamment Air Algérie et Tassili Airlines.

En France, de nombreux aéroports sont reliés au quotidien à l’aéroport Soummam Abane Ramdane. Des vols réguliers sont, en effet, opérés au départ de Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nice…

Aéroport de Béjaïa : les vols du 18 au 20 mai seront transférés vers Alger et Jijel

Du 18 au 20 mai, l’aéroport de Béjaïa sera fermé en raison de travaux. Il s’agit d’une fermeture « prévue il y a très longtemps », confirme ce jeudi 16 mai une source à VVA (Visas & Voyages Algérie).

Les vols prévus pour ces trois jours seront tous déroutés vers d’autres aéroports, dont l’aéroport d’Alger et probablement vers l’aéroport le plus proche, à savoir celui de Jijel.

Ainsi, au départ comme à l’arrivée, les voyageurs ayant des vols programmés durant ces trois jours de fermeture seront certainement affectés, ce qui les oblige à revoir leurs plans de voyage.

En l’absence d’une communication officielle émanant de cet aéroport à propos de la fermeture prévue à partir de samedi prochain, les voyageurs concernés n’auront qu’à se renseigner auprès de leurs compagnies aériennes sur l’actualité de leurs vols.

Les quelques informations dont nous disposons indiquent que les vols durant ces trois jours, aussi bien au départ qu’à l’arrivée, seront transférés vers d’autres aéroports proches. À l’heure qu’il est, même les compagnies aériennes n’ont encore rien communiqué à propos de ces éventuels changements.