1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage en Algérie : vers une hausse du montant en devise autorisé ?
Voyages et Tourisme

Voyage en Algérie : vers une hausse du montant en devise autorisé ?

Le projet de loi de finances 2022 est débattu en ce moment par les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN). Dans ce projet de loi, plusieurs articles impacteront directement les voyageurs algériens.

C’est dans ce cadre que les députés de la diaspora Abdelouahab Yagoubi, Brahim Dekhinet et Tawfik Khedim ont soumis des amendements notamment sur le transport de devises par les voyageurs.

Abdelouahab Yagoubi, député et membre de la commission des affaires étrangères à l’APN, annonce, ce dimanche 14 novembre, que le bureau de l’assemblée a accepté deux amendements qu’il a soumis avec ses deux collègues. Les deux textes seront soumis au débat au niveau de la commission des finances et du budget du parlement.

Le premier amendement concerne l’article 137. Les trois députés ont proposé de porter le seuil de la franchise douanière s’agissant des marchandises neuves importées destinées à l’usage personnel ou familial à 7 500 euros soit le même montant qui est autorisé légalement à transférer avec déclaration en sortant du pays.

« La loi doit être guidée par le bon sens. Le bon sens veut que le citoyen doit avoir droit de faire rentrer le même montant en devises accordé à la sortie du pays », explique Abdelouahab Yagoubi dans une déclaration accordée à visa-algerie.com.

Abdelouahab Yagoubi, Brahim Dekhinet et Tawfik Khedim ont également proposé un amendement concernant le montant de devise autorisé sans déclaration.

Ils préconisent de modifier l’article 171 bis afin de permettre aux voyageurs entrant en Algérie de transport jusqu’à 7500 euros sans déclaration contre 1000 € actuellement.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus