1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage en Italie : nouvelles mesures pour les pays tiers
Voyages et Tourisme

Voyage en Italie : nouvelles mesures pour les pays tiers

Les passagers originaires de pays tiers (non européens) peuvent désormais voyager en Italie sans subir un test avant l’entrée sur le territoire.

Les voyageurs ne sont également plus tenus de justifier leur voyage par des motifs impérieux.

Ces nouvelles règles d’assouplissement de voyage pour les ressortissants de pays hors de la zone européenne ont été annoncées par le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, rapporte le site internet Schengen Info.

Articles en Relation

M. Speranza a déclaré qu’à compter du 1er mars, les voyageurs originaires de pays non membres de l’UE seraient soumis aux mêmes règles d’entrée que les voyageurs originaires des pays de l’UE, à condition de présenter un certificat de vaccination ou de guérison valide ou un résultat négatif au test COVID-19.  Cela suggère que l’Italie appliquera désormais des règles d’entrée selon le statut personnel du voyageur et non selon le statut de son pays d’origine.

Les autorités italiennes ont souligné qu’ à l’instar des voyageurs de l’UE, les ressortissants de pays tiers doivent être munis d’un certificat de vaccination valide lors de leur entrée en Italie afin d’être exemptés de mesures supplémentaires.

L’Italie reconnaît actuellement tous les pass vaccinaux qui prouvent que le détenteur a été entièrement vacciné contre le virus avec l’un des vaccins approuvés par l’EMA au cours des neuf derniers mois ou a reçu une injection de rappel.

Néanmoins, pendant le séjour dans le pays, le certificat de vaccination n’est valable que six mois. Cela signifie que seuls les voyageurs qui ont reçu leur dernière dose dans les six derniers mois peuvent accéder à différentes activités et services en Italie. Ceux qui ont reçu une injection de rappel ne sont pas soumis à des restrictions.

En ce qui concerne les certificats de guérison, les autorités italiennes acceptent ce type de document pour l’entrée, à condition qu’il prouve que le détenteur a été testé positif au COVID-19 dans les 180 derniers jours qui précédent le voyage.

Voyager en Europe sans restrictions ?

La décision des autorités italiennes d’assouplir leurs règles d’entrée pour les voyageurs en provenance de pays non membres de l’UE fait suite aux recommandations du Conseil de l’UE. Ce dernier avait suggéré à tous les États membres de l’UE de lever l’interdiction de voyage non essentielle pour tous les ressortissants de pays tiers qui ont été guéris ou vaccinés contre le virus.

Bien que le Conseil de l’UE tente de coordonner les restrictions de Covid en Europe, ses recommandations ne sont pas contraignantes pour les pays membres de l’UE.

Ainsi, à l’heure actuelle, un méli-mélo de règles de voyage régit le continent. Mais, de manière générale, les règles évoluent dans la même direction, notamment un environnement plus propice aux voyages avec moins, et dans certains cas pas, de restrictions Covid.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus