1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage en Tunisie : nouvelle reprise de l’épidémie de Covid-19
Voyages et Tourisme

Voyage en Tunisie : nouvelle reprise de l’épidémie de Covid-19

La Tunisie est l’un des pays où le tourisme est un important pilier économique. Depuis 2020, la Tunisie essuie les conséquences négatives liées au Covid-19. Dernièrement, une amélioration a été constatée au niveau mondial. Mais durera-t-elle jusqu’à la fin de l’été ? Rien n’est moins sûr.

Aucun spécialiste n’a osé affirmer, depuis le déclin du nombre des cas de contamination en début d’année, que le virus est fini. Et ils ont raison d’afficher une telle prudence. En effet, ces dernières semaines, une montée du nombre des cas de contamination se fait ressentir et inquiète dans de nombreux pays, dont la Tunisie.

Voyage en Tunisie : la covid contre-attaque ?

Du 4 au 10 juillet, le département tunisien de la santé publique a annoncé 56 cas de décès causés par le coronavirus. La même instance sanitaire a fait savoir que la Tunisie avait recensé, lors de la même période, pas moins de 21 875 contaminations à la covid-19.

Il s’agit d’un taux de positivité de 52.24 %, a dévoilé le ministère de la Santé, indiquant que 41 868 tests ont été effectués, rapporte Gnet news.

Ce rebond de l’épidémie intervient au moment où le tourisme tunisien reprend son souffle après deux ans d’étouffement causés par la crise sanitaire. La Tunisie figure de nouveau comme l’une des destinations de voyages les plus vendues dans plusieurs pays, dont la France. Le pays a également décidé d’ouvrir sa frontière terrestre avec l’Algérie, ce qui donnera un véritable coup de main à l’économie tunisienne.

Face à ce risque, les autorités tunisiennes hésitent, et à juste titre, à ordonner des restrictions strictes. Dans sa dernière mise à jour du protocole sanitaire, et outre l’obligation de présenter les tests PCR pour les voyageurs, le ministère de la Santé table sur trois autres mesures qui sont le port du masque dans les espaces fermés, l’aération desdits espaces et le recours à la dose de rappel.

Le retour du covid fait réagir l’OMS

La Tunisie n’est pas le seul pays concerné par le rebond épidémique, ce qui augmente encore plus les risques pour sa population qui va accueillir des touristes de plusieurs nationalités.

C’est le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Ghebreyesus, qui a affirmé cette semaine que “la pandémie de Covid-19 est loin d’être finie” et que “le virus reste une urgence de santé publique de portée internationale”.

Le responsable onusien a également déclaré qu’il est “préoccupé par la tendance à l’augmentation du nombre de décès dus à la COVID-19”. Il souligne que cela constitue une “pression supplémentaire sur des systèmes de santé et des professionnels de la santé déjà surchargés”.

Selon le Dr Michael Ryan, le nombre de cas positifs dans le monde a bondi de 30 % ces deux dernières semaines, rapporte le journal Le Point. Derrière cette hausse se cachent les sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5, explique le spécialiste.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus