1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage Maroc : des temps d’attente interminables dans les ports
Voyages et Tourisme

Voyage Maroc : des temps d’attente interminables dans les ports

Après les vacances, l’heure du retour a sonné pour des centaines de milliers de Marocains de l’étranger (MRE) et de touristes. Les ports et les aéroports sont pris d’assaut par les voyageurs, notamment à destination de l’Europe.

Pour les traversées maritimes, le retour semble se dérouler dans des conditions difficiles. Sur les réseaux, les Marocains résidant à l’étranger se montrent très critiques envers l’organisation dans les ports du Royaume à l’arrivée comme au départ.

Au quotidien, les usagers témoignent sur les conditions difficiles qu’ils rencontrent dans les ports du Royaume.

Attente interminable au port de Tanger

C’est le port de Tanger Med qui revient le plus dans les publications sur les réseaux sociaux. « Port Tanger Med, c’est la galère. Une vie de bétail. Arrivé à 13h45 jusqu’à 18h30, le passeport douane et fouille au scanner chien. Bateau de 17h00 déjà parti, on attend celui de 20h00 », confie un passager dans une publication faite ce jeudi dans la soirée.

La situation ne s’est pas améliorée ce vendredi matin comme le soulignent les témoignages publiés aujourd’hui. La fouille minutieuse et systématique de chaque véhicule prend un temps fou et c’est ce que dénoncent les passagers.

« En direct de Tanger Med. Environ 2h d’attente au scanner, y a une queue immense, tout le monde y passe sans exception », commente un autre usager.

À bord du navire Inter Shippin, un incident assez insolite a été signalé par un passager. Plusieurs personnes auraient été recalées parce qu’un employé aurait mal compté le nombre de passagers. « Un seul bateau avec une capacité d’une soixantaine de voitures, gestion chaotique, aucun intérêt pour les passagers (femmes, enfants, …) », dénonce un internaute dans un témoignage.

Même situation au port de Nador 

À Nador, la situation n’est pas meilleure, la fouille est trop lente. “Nous avons commencé l’enregistrement vers 14h, nous étions parmi les premiers, ensuite, nous avons passé la police aux frontières, jusque là, tout s’était bien passé, par la suite, le cauchemar commence : les voitures sont fouillées une par une et ont même vidé leurs coffres», explique un voyageur au port de Nador.

Le départ du bateau prévu à 19h30 a été retardé. « Nous avions le bateau à 19 h 30, il est actuellement 21h44 et nous ne sommes toujours pas montés », ajoute-t-il.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus