1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Voyage Maroc : la reconnaissance faciale arrive dans les aéroports
Voyages et Tourisme

Voyage Maroc : la reconnaissance faciale arrive dans les aéroports

L’office national des aéroports au Maroc (ONDA) compte aller vers la digitalisation des procédures dans ses installations.

Selon le site marocain, le Desk, l’ONDA utilisera un système d’enregistrement des passagers basé sur la reconnaissance faciale dans le nouveau terminal de l’aéroport de Rabat – Salé.

Ce procédé également appelé Système de services aux passagers biométrique (SSPB) fonctionne à l’aide d’une application mobile.

Le système permet « l’enrôlement biométrique et la création du sésame biométrique du passager, le tout en situation de mobilité hors du site de l’aéroport », précise la même source.

Aéroport de Rabat – Salé : l’enregistrement facilité

En gros, il sera possible de s’enregistrer en ligne grâce à la reconnaissance faciale à partir de son smartphone par le biais de l’application mobile.

Il est également prévu d’installer des équipements, qui fonctionnent par la biométrie, permettant de s’enregistrer et de déposer ses bagages.

Il s’agit de « bornes d’enregistrement libre-service d’utilisation commune » et de « bornes de dépose-bagage libre-service automatisé. ».

L’aéroport de Rabat – Salé sera équipé d’une « porte automatique d’accès à la zone stérile (E-Gate) biométrique pour améliorer la sécurité et fluidifier le parcours du passager » ainsi que de « bornes d’embarquement biométriques » et de « bornes d’information », indique le Desk dans son article.

Un projet coûteux

Pour l’ONDA, l’objectif est d’améliorer le traitement et la qualité du service rendu au passager avec l’automatisation de l’enregistrement en évitant les files d’attente.

En chiffres, ce projet coûterait selon le Desk environ 43,8 millions de dirhams pour un budget annuel de maintenance de 4,8 millions de dirhams. La concrétisation de ce projet permettra de faciliter les procédures à l’aéroport de Rabat – Salé.

L’ONDA a sauvé l’opération Marhaba de justesse

Dans un autre registre, l’ONDA a réussi à convaincre les contrôleurs aériens de suspendre leur grève qui devait s’étaler du 3 au 18 août et qui devait toucher les principaux aéroports du Royaume.

L’office national des aéroports s’est engagé à prendre en charge les revendications des contrôleurs contestataires qui réclament entre autres une prime de revalorisation salariale décidée il y a trois ans et qui n’est toujours pas entrée en application.

La grève des contrôleurs aurait sérieusement perturbé les opérations aériennes en pleine saison estivale marquée par le retour de l’opération Marhaba.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus